lundi 11 août 2014

CHÂTEAU DE FLORIMONT

LE CHÂTEAU DE FLORIMONT (90) :


FIEF DES COMTES DE FERRETTE

SITUATION

Le château de FLORIMONT se trouve sur la commune du même nom à 407 mètres d'altitude. Sur un contrefort du Jura.

HISTOIRE

Historiquement appelé BLUMENBERG, ce château apparaît pour la première fois en 1258 comme fief des comte de FERRETTE. Plusieurs fois, la place fut contestée par l'évêque de BÂLE (CH). Le 9 février 1309 le prélat obtient le château en fief-oblat. Il est tenu par la famille de FLORIMONT descendante des comtes de FERRETTE. Une chapelle est citée en 1309. En 1324 le château passe sous domination Autrichienne. Les occupants vont se succéder : ZUM STEIN, REINACH, FUGGER.
De 1476 à 1486 d'importants travaux de modernisation ont lieu mais en 1577 un incendie ravage les lieux.

Le château sera réparé quand en 1635 il est ravagé par les Suédois lors de la Guerre de Trente-Ans.

La ruine ne sera jamais relevée. Les propriétaires vont se succéder : BARBAUD, Chevaliers de FERRETTE qui n'ont rien à voir avec les comtes du même nom.

Au XIX° siècle, les ruines ont pratiquement disparues quand en 1892 Monsieur REISET y édifie une tour dans un style pseudo-médiéval troubadour pour en faire sa résidence. Cette tour sera abandonnée au cours du XX° siècle.

ETAT ACTUEL

De l'ancien château subsistent les fossés, des cônes d'éboulis et la base de murailles enfouies sous la végétation. La tour moderne est elle aussi dans un état de ruine avancé aux abords dangereux.

ACCÈS



L'accès au site est bien indiqué depuis le centre du village de FLORIMONT.


VUES DU SITE



Croquis du site 





La tour moderne au début du XX° siècle


La tour XIX° siècle te le clocher de l'ancienne église


Dans les fossés


Vue prise du fossé


L'esplanade


Vestiges médiévaux


cônes d'éboulis


La tour moderne en 1974, notez la tour d'escalier complète


Vue en 2014, le haut de la tour d'escalier s'est effondré


vue arrière


Vue intérieure


Vue générale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire