vendredi 19 septembre 2014

CHÂTEAU D'EGUISHEIM

LE CHÂTEAU D'EGUISHEIM (68) :

FORTERESSE DES ÉVÊQUES DE STRASBOURG

SITUATION

Le château d' EGUISHEIM se trouve du bourg éponyme implanté à la naissance des collines sous-vosgiennes. Il est communément nommé PFALZ d' EGUISHEIM où improprement CHATEAU SAINT-LEON.

HISTOIRE

Avant d'évoquer l'histoire de ce château, il convient de s'attarder sur les origines de la famille d' EGUISHEIM. La tradition en fait remonter l'origine au comte Eberhardt d'EGUISHEIM, petit fils du duc ETICHON, le père de SAINTE-ODILE. Eberhardt vécu vers 860. Il possédait un domaine allant de la Lorraine au Jura. Hugues IV (975-1046). Il va épouser Helwige de DABO et fonder la dynastie des DABO-EGUISHEIM.


Blason des comtes d'EGUISHEIM


De cette union naîtra BRUNON le 21 juin 1002, probablement né à DABO ou à WALSCHEID au CHÂTEAU DE DURRENSTEIN (57). Il deviendra grand prévôt de l'abbaye de SAINT-DIE (88) en 1026 avant de coiffer la mitre de la cathédrale de TOUL (54), puis il deviendra le pape LEON IX le 12 février 1049. C'est lui qui canonisera son ancêtre ODILE. Lui même sera reconnu saint sous le nom de SAINT-LEON. Il s'éteint à ROME le 19 avril 1054. Avec un tel curriculum vitae ce pape doit-il être considéré comme Alsacien ou comme Lorrain, le débat reste ouvert...

Gérard de DABO EGUISHEIM dit d'ALSACE sera le premier duc héréditaire de Lorraine. Son second fils fondera la dynastie des comtes de VAUDEMONT. La famille de DABO-EGUISHEIM s'éteint en 1225. Le gisant d'Eberhardt d' EGUISHEIM est visible en l'abbaye de MURBACH.

Le château d' EGUISHEIM apparaît pour la première fois en 1002. La tradition voudrait faire remonter la naissance de ce château au VIII° siècle, mais la famille d' EGUISHEIM n'apparaît que deux cent ans plus tard...

Détruit une première fois en 1027 lors d'un conflit contre le duc de Souabe, il est relevé et cité par le pape Léon IX en 1049. Il faudra attendre le XIII° siècle pour que la place adopte son plan octogonal vers 1220. En 1226 l’évêque de STRASBOURG achète la forteresse aux DABO-EGUISHEIM. Dès 1257, le château est renforcé. En 1262 il est confié à un bailli. En 1403 il est aux mains des LUTZELSTEIN et en 1411 c'est la demeure de Catherine de BOURGOGNE. La place est pillée en 1444 par les Armagnacs menés par le dauphin de France, le futur CHARLES VII. A compter de 1465 un bailli de l'évêque strasbourgeois occupe les lieux.

Le château est pillé durant la guerre de Trente-Ans par les Suédois.

Durant la Révolution, la forteresse est vendue comme bien de la Nation et partie en plusieurs propriétaires. Un incendie va ravager le site en 1877 et anéantir les maisons érigées dans l'enceinte castrale. Les ruines sont rachetées par l’évêché de STRASBOURG en 1885.

En 1903 Monsieur WINCKLER architecte des Monuments Historiques restaure l'enceinte et fait construire le château actuel de style néo-médiéval. Une chapelle dédiée à SAINT-LEON est élevées en lieu et place de l'ancien donjon.

Le château est classé Monument Historique le 27 mars 1903. Seule la chapelle est librement accessible.

ETAT DES LIEUX

Le principal vestige d'origine du château consiste en l'enceinte octogonale.

ACCES


Le château d'EGUISHEIM se trouve au centre de la vielle cité médiévale.


VUES DU SITE


Reconstitution (collection particulière)



Reconstitution ( collection personnelle)




Le bourg d'EGUISHEIM vu du château de DAGSBOURG




Entrée actuelle du château, au fond la chapelle à gauche le nouveau logis




Le mur d'enceinte médiéval soutient la construction du XX° siècle




Vue arrière des remparts




L'oriel de la chapelle fait saillie dans l'enceinte




Le château en vue générale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire