jeudi 25 septembre 2014

CHÂTEAU DE GOMBERVAUX

LE CHÂTEAU DE GOMBERVAUX (55) :

UN CHÂTEAU DANS UN TROU !

SITUATION

Le château de GOMBERVAUX, en fait une MAISON FORTE car accolée à une ferme se situe sur la commune de VAUCOULEURS (55) à environ 300 mètres d'altitude. C'est de second château de cette commune.

C'est à ma connaissance le seul château féodal a avoir été construit au fond d'une cuvette géologique alors que la logique aurait voulu qu'on l’édifiât sur l'une des nombreuses collines avoisinantes...

HISTOIRE

L'origine de l'édification du château est légendaire car attribuée aux quatre fils AYMON , ces héros Ardennais qui chevauchaient tous quatre sur un même cheval nommé BAYAR...

En fait il faut attendre 1338, quand Geoffroy de NANCY reçoit en fief les terres de GOMBERVAUX des mains du roi de France PHILIPPE VI de VALLOIS. En 1357, le château est terminé. Son seigneur va se comporter en tyran et sera condamné pour forfaiture par le roi JEAN II LE BON le 16 février 1348. Geofroy de NANCY est banni. Henri de VAUDEMONT aidé par des soldats anglais assiège la place durant six jours en 1363.

En 1367, signature du traité de VAUCOULEURS entre Henri de VAUDEMONT et le roi CHARLES V. Cette même année ce roi va organiser le banquet de GOMBERVAUX orchestré par TAILLEVENT le premier queux royal. A cet événement, le roi a convié : JEAN Ier duc de LORRAINE, Robert Ier duc de BAR et son épouse Marie de VALOIS qui est la fille du défunt roi de France JEAN II, Olivier de CLISSON, un seigneur Breton et le connétable Bertrand DU GUESCLIN. Ce banquet a pour but de détruire les bandes armées qui sévissent dans les campagnes.
Les seigneurs vont se succéder : Eustache de VERNANCOURT (1428 – 1490), Laisin des SALLES (1490 – 1594), Maison de MYON (1594 – 1685).
Le 4 juillet 1365, le domaine est officiellement rattaché à la couronne de France. Nous sommes sous CHARLES V.

Pierre des SALLES a combattu aux côtés de RENE II de LORRAINE lors de la Bataille de NANCY en 1477 en tant que chambellan du duc, il sera assassiné à NANCY par le comte JEAN IX de SALM. La famille de MYON, originaire de Franche-Comté succédera aux SALLES et sera la dernière occupante du château.

En 1617, le seigneur de MYON est solidaire des opposants à la reine mère Marie de MEDICIS et à son conseille CONCINI, le château est assiège durant treize jours et libéré par l'arrivée des troupes VALCOLOROISES.

Durant la Guerre de Trente-Ans, il est envisagé par le roi de France de détruire préventivement GOMBERVAUX pour qu'il ne tombe pas aux mains de CHARLES IV de Lorraine, mais celui-ci sera le plus rapide...

Le château est abandonné en 1769 en tant que résidence seigneuriale. Le seigneur de MAILLIART loue le domaine à des cultivateurs avant d'être vendu à divers propriétaires.

Dès 1843, une carrière de pierre s'installe sur le site et dévore les bâtiments.

L'Association GOMBERVAUX est constituée en 1989 afin se sauvegarder les ruines qui sont classées tardivement Monument Historique le 21 mars 1994.

ETAT ACTUEL

Il subsiste la façade Sud du château et un tour ruinée au nord-est. La forteresse est bâtit sur une île entourée de larges douves alimentées par trois sources , dont le niveau est régulé par une vanne. Un chemin barrant les douves donne accès à la forteresse. A l'Ouest, les bâtiments agricoles s' étendent. L'on y accède par une belle porterie de style renaissance.

Le donjon-porte forte flanqué de deux tours d'angle a belle allure. Les tours ont été mises hors d'eau et présentent une belle salle restaurée. Sur le donjon en extérieur figurent en bas relief les armes de diverses familles. L'association œuvre admirablement à la restauration du site.

ACCÈS

Depuis VAUCOULEURS, il suffit de suivre le fléchage routier qui vous conduira aux pieds du château.


VUES DU SITE


Plan du site



Dessin du temps




Ensemble de la maison forte




la ferme




la porterie de la ferme




Le château 




Le donjon et l'entrée du château donnant sur les douves




La tour Sud-Ouest vue du chemin d'accès




la cour intérieure




Le logis ouest monté sur une cave voûtée




Le logis Est




Le donjon côté cour




Dans le logis Ouest, au fond, l'accès au donjon




Entrée de la tour Ouest que nous allons visiter




Escalier aménagé dans l'épaisseur du mur et menant aux parties supérieures disparues




Baie à degrés




vue sur les douves depuis cette baie




la cheminée




Entrée de la pièce




la façade Sud




rainure et niche de la herse




la porte coté cour




Emplacement des verrous




la tour Nord-Est

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire