mardi 2 septembre 2014

CHÂTEAU DE VICHEREY

LE CHÂTEAU DE VICHEREY (88) :

BAILLAGE DE L’ÉVÊQUE DE TOUL

SITUATION

Le château féodal de VICHEREY (88) est implanté au sommet du village. Cette commune recèle deux autres châteaux plus modernes dont je ne parlerai pas et une halle de marché en bois fort ancienne. Dans une maison du village se trouve encore l'ancienne prison du baillage.

HISTOIRE

Le château est mentionné dès 631. C'est une possession du roi mérovingien DAGOBERT Ier. Il en fera don à TEUTFRID évêque de TOUL. Il est construit à l'emplacement d'un oppidum gaulois.

En 1067, Rollo de ROLAINVILLE à la tête d'une horde d'aventuriers s'empare de la place. Gérard, Ier duc de LORRAINE reprendra le château. Rendu à l'évêque de TOUL, la forteresse est à nouveau assiégée par le duc MATHIEU Ier de Lorraine qui s’empare de VICHEREY en 1154. L'évêque s'en plaignit au pape ADRIEN IV qui menaça le duc d'excommunication et de frapper la Lorraine d'interdit s'il ne restituait pas la forteresse. Le duc restitua le château à l'évêque qui le confiera à des baillis.

Ce château sera régulièrement modernisé au cours du moyen âge. Une chapelle castrale est édifiée dès le XIIème siècle. Deux clochers lui sont adjoints au XIII°, l'un d'eux sera supprimé au XVI° siècle lors de la fortification de l'édifice.

Le duc de Bourgogne CHARLES LE TÉMÉRAIRE s'empare du château le 30 septembre 1475 et y demeure. Après sa défaite la place reviendra au duc de Lorraine RENÉ II qui y nomme COLIGNON de VILLE comme châtelain afin d'éviter que le château ne tombasse en mains françaises. VICHEREY demeurera un château ducal jusqu'à la guerre de Trente-Ans.

En 1635 Français et Suédois s’emparent de la forteresse qu'ils démantèlent. L'imposant donjon survivra jusqu’au début du XIX° siècle. Les ruines du château vont alors être exploitées comme carrière. Seule la chapelle devenue l'église paroissiale du village va survivre aux démolisseurs.

François de NEUFCHATEAU

François de NEUFCHATEAU (1750 - 1828) est ainsi nommé car il fut un enfant trouvé à NEUFCHATEAU (88). Il sera le premier maire de VICHEREY. Ce personnage jouera un grand rôle politique lors de la Révolution et sous l'empire, devenant entre autre l'un des cinq directeurs du Directoire. 





VICHEREY verra aussi naître Mangin CHEVENOT l'architecte de la cathédrale de TOUL Madame de LA ROCHE-ENNOR, nourrice du roi LOUIS XVI y posséda un manoir qui deviendra la demeure de François de NEUCHATEAU.

A la fin du XX° siècle, des fouilles ont mis à jour les traces de l'enceinte extérieure du château. Le site est classé Monument Historique depuis le 4 février 1943.


ETAT ACTUEL

De ce château au plan carré subsiste outre l'église, le rempart Sud (rue des Remparts), la base de deux tours rondes et l'emplacement des fossés.

ACCÈS

Allez à l'église, vous serez au château.


VUES DU SITE



Reconstitution


Dessin ancien


La chapelle castrale. Au premier plan, le fossé


base d'une tour


Vue rapprochée de cette même tour


Base du clocher


Le clocher vu en élévation


Le cœur roman fortifié, vue Nord-Est


Le cœur roman fortifié, vue Sud-Est


Le rempart Sud

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire