lundi 27 octobre 2014

CHÂTEAU DE REMOVILLE

LE CHÂTEAU DE REMOVILLE (88) :

SENTINELLE DE LA VALLÉE DU VAIR

SITUATION

Le château de REMOVILLE se trouve sur la commune du même nom. Il s'élevait au dessus du village à environ 450 mètres d'altitude.

HISTOIRE

FERRY Ier dit de BITCHE est duc de Lorraine en 1205. En 1241 il offre à son fils THIERRY dit D'ENFER ou LE DIABLE, des terres dans la vallée de la VRAINE. Celui-ci va édifier le château du CHATELET à HARCHECHAMP (88) – (voir ces noms) , le château d'AUTIGNY-LA-TOUR (88) et celui de REMOVILLE. Ce dernier château est habité en 1285 par Perrat de REMOVILLE. Il participe au légendaire tournoi de CHAUVENCY sous les couleurs des BEAUFREMONT (voir ce nom). Par alliances, la place échoit à la famille de DEUILLY  au XV ème siècle (voir ce nom).

En 1414 en pleine guerre de Cent Ans, Carlot de DEUILLY, Henri DE LA TOUR et Jean du CHAUFFOUR, mandatés par JEAN SANS PEUR, duc de Bourgogne enlèvent à VOID (55) les évêques d'EVREUX et de CARCASSONNE qui se rendent au concile de CONSTANCE. Les prélats sont enfermés au château de REMOVILLE. En représailles , Henri de VILLE (VILLE-SUR-ILLON) évèque de TOUL associé aux évêques de VERDUN et METZ assiègent le château, libèrent les prisonniers. le château est ensuite rasée par les troupes du duc de Lorraine CHARLES Ier qui est aussi connétable de France .

Vers 1470 les DEUILLY s'éteignent, le château relevé des ses ruines passe alors par héritage à la famille DE VILLE.Antoine de VILLE est un personnage illustre de Lorraine. Il accompagne le duc ANTOINE et le roi de France LOUIS XII le 14 mai 1509 à la bataille d'AGNADEL qui verra la défaite des Vénitiens . Il est aussi capitaine d' EPINAL. Il combatra à MARIGNAN en 1515 et devient bailli des VOSGES. En 1496, il épouse Yolande de BASSOMPIERRE. 


Les marquis de BASSOMPIERRE

En 1580, DE VILLE s'éteint sans descendance. La forteresse passe aux marquis de BASSOMPIERRE. Simon, d'abord allié de CHARLES LE TEMERAIRE va passer dans le camp de RENE II. C'est AFRICAN de BASSOMPIERRE, grand écuyer de Lorraine qui accède au marquisat en 1610, sous le règne du duc HENRI II LE BON. Il épouse Henriette de TORNIELLE. De cette union va naître ANNE (masculin) FRANCOIS de BASSOMPIERRE qui mourra en 1652. Le marquis de REMOVILLE avait droit de haute et de basse justice sur ses terres.

La guerre de Trente-Ans fait rage et la Lorraine est menée de catastrophe en catastrophe à cause du ralliement de son duc CHARLES IV aux troupes impériales. En 1636 l'armée du duc de WEIMAR est à REMOVILLE, elle massacre les habitants du village et incendient le château. Il ne sera plus relevé. Les ruines vont disparaître exploitées comme carrière de pierre.

En 1862, une statue en marbre blanc de la vierge dite LA MADONNE de REMOVILLE est offerte par la marquise DE LA FORCE. Cette statue est implantée au sommet de la colline où s'élevait le château-fort.

ETAT ACTUEL

Il est très difficile de situer et de trouver des vestiges du château de REMOVILLE. Néanmoins, sur le site d'une ancienne carrière propriété de feu Monsieur Marcel DURAND qui était mon ami se trouvent diverses constructions présentant un caractère médiéval certain. Sans doute s'agit-il là d'un réemploi d'éléments provenant du château qui s'élevait non loin de ce lieu. Des bases de murs se trouvent aux alentours de la Madonne...

ACCÈS


A REMOVILLE rejoindre l'église et gagner la statue de la Madonne qui se trouve sur le plateau sommital. Les vestiges sont situés dans ses abords directs (propriétés privées).


VUES DU SITE



Bases de murailles


Les photos suivantes montrent des vestiges d'installation d'une carrière dont les aménagement ont certainement été édifiés avec des éléments du château




Vue générale du site




Rempart et fossé ?




base de tour ?




un four ?




porte en réemploi ?




bâtisse




Tout cela présente un caractère médiéval certain




La madonne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire