lundi 30 mars 2015

CHÂTEAU DE BILSTEIN dit Lorrain

LE CHÂTEAU DE BILSTEIN dit LORRAIN (67):

PRISON DES DUCS DE LORRAINE

Il ne faut pas confondre ce château avec celui de BILSTEIN situé sur la commune de RIQUEWHIR (68), qui est dit BILSTEIN ALSACIEN (voir ce nom), bien que ces deux châteaux aient tous deux une origine Lorraine.

SITUATION

Le château de BILSTEIN dit LORRAIN se trrouve sur la commune d'URBEIS à 599 mètres d'altitude, au dessus de la route reliant SELESTAT (67) à PROVENCHERES SUR FAVE (88).

HISTOIRE

Le château est édifié vers 1206 par Thiebault, fils du duc de Lorraine FERRY Ier dit de BITCHE. Cette forteresse surveille le passage par le col d'URBEIS tout en protégeant l'exploitation  de mines d'argent. Très vite, ce château va devenir une prison où va se morfondre entre autre la maîtresse de MAHERUS, grand prévôt de l'abbaye de SAINT-DIE ( voir château de CLERMONT et de BILSTEIN ALSACIEN). Le château sera confié aux seigneurs d'ORTENBERG avant de tomber aux mains des HABSBOURG à l'extinction de ceux-ci. En 1292, le château est pris par Othon d'OCHSENSTEIN qui a rallié le parti d'Adolphe de NASSAU rival des HABSBOURG. Albert II de HOHENBERG en sera le châtelain. De retour aux HABSBOURG, le château est partagé entre les MULLENHEIM, les HATTSTATT et les ECHERY.




Jean MARX D'ECKWERSHEIM


En 1475 il est tenu par Jean MARX d'ECKWERSHEIM. Celui-ci va combattre aux côtés du duc de Lorraine RENÉ II à la bataille de NANCY en 1477. Il s’empare d'un prisonnier de valeur en la personne d'Engelbrecht de NASSAU, partisan du Téméraire. Celui-ci est incarcéré au BILSTEIN et une forte rançon est demandée. L'évêque de STRASBOURG entend bien récupérer l'intégralité de cette rançon fixée à 50 000 florins d'or. ECKWERSHEIM refuse ce qui provoque un siège du château qui va se terminer par la remise du prisonnier au prélat. Plus tard, ECKWERSHEIM entrera en conflit avec le bailli de SAVERNE Anton de WILDSPERG. Pris dans une embuscade MARX est condamné à avoir les deux bras tranchés afin de le faire ressembler à ses armes qui portent justement deux bras. Il en mourra non sans avoir maudit celui qui l'avait condamné. L'on dit que le bailli mourut immédiatement dès qu'il pris connaissance de l'anathème...
En 1543 le BILSTEIN est en ruines. Il passe aux HATTSTATT puis aux CHOISEUL. Le château est vendu comme bien de la nation durant la Révolution et va sans doute servir  de carrière de pierres.
Il est classé Monument Historique en 1898 par l'administration allemande.

ETAT ACTUEL

Il subsiste une partie du vaste donjon d'habitation, des restes de l'enceinte supérieure et une belle citerne. Le château est perché sur un rocher abrupt accessible par le coté nord grâce un pont volant récemment restauré. les vestiges eux sont bien sécurisés.

ACCÈS

Le château est accessible directement en voiture par un chemin forestier dont j'ignore l'origine. Si vous ne le trouvez pas, il vous faudra comme moi grimper une rude pente au départ de l'église d'URBEIS pendant 40 minutes pour atteindre la forteresse.


VUES DU SITE




Croquis du BILSTEIN  (réalisation personnelle)




Les ruines - carte postale du début du XX° siècle (collection particulière)




Le château tel qu'il apparaît lors de la descente du col d'URBEIS




Autre vue depuis le village




Proximité du château




Coté Nord-Est du rocher




Rocher coté Nord




Le pont d'accès




Escalier taillé dans le roc




Le donjon




Vue générale 




Le donjon en 1973




Le donjon en 2015




Vue générale orientée Sud




La citerne




Goulotte taillée dans le roc à proximité de la citerne




Coté Nord, notez l'excavation de la citerne




Une baie




Vers la vallée




Vers le Val de Villé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire