jeudi 9 avril 2015

CHÂTEAU DE HOHENFELS

LE CHÂTEAU DE HOHENFELS (67) :

FIER VAISSEAU DE GRÈS

SITUATION

Le château de HOHENFELS se trouve à 355 mètres d'altitude sur la commune de DAMBACH (67) qui en possède trois. Les autres étant le SCHOENECK et le WINECK. Il domine un mamelon boisé à l'est du village.

HISTOIRE

Une famille de HOHENFELS est connue dès 1155. Ces nobliaux sont des vassaux du duc de Lorraine MATHIEU 1er. Un premier château est édifié sur le rocher vers l'an 1200. 

En 1291 les sires d'ETTENBOURG aussi appelés d'ETTENDORF reçoivent la place des mains de l’évêque de STRASBOURG. Le château est coincé entre les possession de deux puissants voisins qui sont les nobles de FLECKENSTEIN et les LICHTENBERG. En 1408, les ETTENBOURG s'éteignent. Objet d'une querelle de succession, le château est détruit en 1423 par les troupes strasbourgeoises aidée de celles de la ville de HAGUENAU. Reconstruit dès 1424, c'est alors une seigneurie éqiscopale qui sera remise en 1451 aux comtes de LICHTENBERG, puis aux DEUX-PONTS-BITCHE. En 1525 lors de la guerre des Rustauds, le Hohenfels est endommagé, bien qu'il eut déjà été déserté par ses occupants. Les DEUX-PONTS-BITCHE s'éteignent en 1570, la place écghoit aux HANAU-LICHTENBERG qui l'inféode aux ECKBECHT DE DURCKHEIM.

Lors de la guerre de Trente Ans, la place est attaquée en 1630 par les troupes du roi de France LOUIS XIII. Elle est alors occupée par les Français. Le 24 octobre 1646 le traité de Westphalie mets fin à cette guerre et l'Alsace devient française. Il semble que la mort du château soit due aux troupes de MONTCLAR en 1680, agissant sur l'ordre de LOUIS XIV.

En 1792, le château est vendu comme bien de la Nation aux barons DE DIETRICH. Dès le XIX° siècle, la première compagne de fouilles archéologique officielle de la région y est menée.

Le château est classé Monument Historique en 1985.

ETAT ACTUEL

Il subsiste une basse-cour, un fossé taillé dans le roc côté Ouest et d'imposants vestiges du donjon d’habitation malheureusement aujourd'hui inaccessible. Le rocher d'une hauteur d'environ 20 mètres mesure 80 mètres de long. Un second rocher présente encore un escalier taillé dans le roc. Au sommet Est du rocher se trouve une étrange cavité ( cave? cachot?). Une citerne est tallée dans le roc.

ACCÈS

A DAMBACH, laisser le véhicule près de l'église car la rue du lion qui mène au château n'offre aucune possibilité de stationnement. A l'orée de la forêt un sentier en rampe continue conduit aux ruines en 25 minutes de marche.


VUES DU SITE



Plan du château




Le donjon sur une gravure ancienne (collection particulière)




Vue générale du château




Extrémité Est du rocher




Extrémité Ouest du rocher




Escalier du second rocher




Mur bouclier soutenant la haute-cour




Fragment de muraille tombé dans la basse-cour et resté intact




le fossé




Entrée de la salle taillé dans le rocher et le donjon vus de la basse-cour




Dans la haute-cour




La citerne




Cavité




Accès aux parties hautes




Emplacement de la citerne




Parties hautes où seront prises les photographies suivantes




Arche de pierre




Entrée d'une cave ou d'un cachot




Le donjon




Le palais inaccessible

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire