mardi 28 avril 2015

CHÂTEAU DE PIERREFORT

LE CHÂTEAU DE PIERREFORT (54):

MAISON FORTE DE LA PETITE SUISSE LORRAINE

Voici bien un monument qui mériterait bien plus de considération que celle qu'on lui accorde actuellement. Réduit au simple usage d'exploitation agricole, il est laissé dans un complet état de décrépitude...

SITUATION

Le château de PIERREFORT se trouve sur la commune de MARTINCOURT (54) à 230 mètres d'altitude, au lieu dit PIERREFORT entre ce village et celui de MANONVILLE.

HISTOIRE


L'érection du château est due à l'évêque de METZ RENAUD de BAR en 1306. Il l'inféode à son frère PIERRE  II de BAR qui va donner son nom au château.


Presque immédiatement le duc de Lorraine Jean Ier assiège la place. Pierre II est en conflit avec les bourgeois de LIGNY (55). Le duc est aidé par les bourgeois de BAR qui en 1369 vont tenir le siège de la place. Effrayés dit-on par une prophétie, Les assiégeant quittent précipitamment les lieux en abandonnant armes et machines de guerre.

Le 27 janvier 1414 Edouard III de BAR et Philippe de NASSAU s'accordent sur le partage des châteaux de PIERREFORT, de BOUCONVILLE et l'AVANT-GARDE de POMPEY. Ils deviennent copropriétaires des forteresses.

PIERREFORT passe aux familles de DEUX-PONTS ( 1418-1474)puis de NASSAU . En 1448 la maison de NASSAU-SARREBRUCK cède la place au duc RENÉ Ier Lorraine ( de la maison d'ANJOU) qui y fera graver sa devise au dessus d'une porte : "O A JAMAIS".


En guerre contre la Bourgogne, le château est investit par les soldats bourguignons. Puis survinrent les guerres entre l’évêque de METZ et de duc de BAR. PIERREFORT servit de base arrière pour le départ des expéditions vers METZ. Le château avait mauvaise réputation et ses occupants terrorisaient les habitants riverains. il était surnommé le Château de la terreur.


C'est RENE II qui va en chasser le bourguignons en 1474. Après un siège la forteresse est prise et le donjon est rasé.

Remanié dans un style renaissance, le château est inféodé aux HEUDICOURT, puis aux LENONCOURT de BEAUVEAU qui y feront édifier une chapelle en 1619. C'est aussi de cette époque que date son étonnant escalier qui est dit-on le plus beau de Lorraine...
Lors de l'invasion française, le château est pris et démantelé en 1636 sur ordre de LOUIS XIII.

Le château est inscrit sur la liste des Monuments Historiques en 1862.


Depuis longtemps, PIERREFORT est devenu une exploitation agricole, Actuellement le château est en très mauvais état et sa visite en est interdite....


ETAT ACTUEL


La forteresse qui possède toujours son toit et ses fenêtres se présente massive, mais envahie de lierre, au point que ce végétal recouvre totalement une tour. Laissé entièrement à l'abandon, le château mériterait d'être mis en valeur. Seules les parties situées en bordure de route sont visibles. En face de la forteresse subsiste une muraille surplombant un tas de fumier et qui présente de nombreux trous de boulin et des marques de tâcheron.


ACCÈS


Emprunter l’étroite route reliant MANONVILLE à MARTINCOURT, vous passerez devant le château. En empruntant sur environ 150 mètres le chemin rural situé peu avant vous pourrez voir le façade Sud du monument accrochée sur un talus à pic. Le monument est privé et sa visite n'est pas autorisée.




VUES DU SITE



PIERREFORT autrefois




Le château sur une carte postale du début du XX° siècle
(collection particulière)




Muraille isolée face à la forteresse




La façade vue depuis la route




L'oriel de la chapelle ?




Sous le lierre, une tour




Le grand mur d'enceinte




Contrefort d'angle




Vue générale enceinte Nord




Vestiges d'une tour




Le portail à la devise




Détail de la devise du roi RENÉ




La façade Sud

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire