samedi 25 avril 2015

CHÂTEAU DE PRÉNY

LE CHÂTEAU DE PRÉNY (54):



RÉSIDENCE DES DUCS DE LORRAINE




Avec ses 4 hectares et demi, ses 19 tours, le château de PRENY est un champion qui n'est dépassé en lorraine que par le château de CHÂTEL SUR MOSELLE (88) - (voir ce nom).



SITUATION



Le château de PRENY se trouve sur la commune du même nom, il domine le village à 325 mètres d'altitude au dessus de la vallée de la Moselle. Il peut être vu depuis les trains TGV circulant sur STRASBOURG-PARIS.




HISTOIRE

Première mention du château de PRENY en 960 dans une charte de l'empereur OTHON.
La forteresse est construite sur une terre de l'abbaye de SAINT-PIERRE AUX NONAINS de METZ qui est sous la protection des ducs de Lorraine.
Le château est inféodé à la famille de CONFLANS qui prirent le nom de DE PRENY, en 1065 Rotroy de PRENY en est le châtelain. Ce château agace les évêques de METZ. Il est bâtit en limite des terres Lorraines et constitue une menace constante pour METZ. En 1139, le belliqueux évêque Thierry de BAR assiège la place qui est devenue la résidence habituelle du duc MATHIEU Ier. Le château fut pris et endommagé. La place ne sera relevée qu'en 1207 sur ordre du duc Thiebaut Ier qui va en faire une redoutable forteresse sur une superficie de 4 hectares et demi. Elle aura 19 tours, 5 portes et retrouvera son statut de résidence ducale. Les ducs de Lorraine vont même adopter son nom comme cri de guerre:  « PRINY, PRINY »


Les ducs de Lorraine

Dès 1262 Thiebaut II de BAR assiège la place en vain. Sous le règne de FERRY III en 1266 une grande bataille contre les armées messines et barroises va se dérouler sous la forteresse. 1286, nouvelle attaque messine. 4000 fantassins tentent d'investir la place mais sont repoussés par le capitaine du château Milon de VANDIERES. De cet épisode date la légende du cavalier noir...
Avec le mariage de la duchesse Isabelle de Lorraine avec René d'ANJOU et son abdication en faveur de son mari qui deviendra René Ier, les anciens ennemis Lorraine et Bar sont réunis. A la bataille de BULGNEVILLE (88), René Ier est fait prisonnier par le duc de Bourgogne.

En 1435 il engage PRENY pour payer sa rançon. Le château conservera néanmoins sa garnison lorraine. En 1440 perdurent les nombreuses escarmouches entre Lorrains et Messins. Le 15 octobre 1474 par le traité de TREVES (D) entre le duc René II et Charles de Téméraire, PRENY est occupé par les Bourguignons. René II rompt ce traité en 1475, il attaque victorieusement le Téméraire et récupère le château. Les différends entre les deux ducs s'achèvera en 1477 avec la mort du bourguignon à la bataille de NANCY. A la fin du XV° siècle, le château est délaissé, son armement est obsolète quant il est occupé en 1632 par les troupes françaises qui ont envahit le duché. Louis XIII ordonne le démantèlement du château en 1636. La forteresse va vivre une longue agonie et sera totalement désertée en 1731.
Vendu comme bien de la nation en 1797 c'est toujours une propriété privée.
Durant la première guerre mondiale, PRENY est intégré dans le dispositif de défense allemand et entouré de blockhaus. Le château a beaucoup souffert des combats de 1918 entre allemands et américains.


Le château est inscrit sur la liste des Monuments historiques depuis le 16 juillet 2001.

ÉTAT ACTUEL

Bien qu’ayant beaucoup souffert du premier conflit mondial, les ruines sont grandioses. Le château proprement dit est privé, mais la visite d'une grande partie des fortification est tolérée. La basse-cour est répartie entre divers autres propriétaires. Plusieurs tours subsistent dont le donjon dit "MANDE GUERRE", les fossés ouest, l'alignement des tours de flanquement est imposant. 

ACCÈS

Les ruines sont accessibles en voitures, enfin, vu l'étroitesse du portail gothique pour accéder à la cour, il faut réserver cette option aux habitués...Seulement 2,40 m le largeur. Sinon monter depuis le village par le sentier qui serpente sous les ruines.


VUES DU SITE




Plan du château (collection particulière)




Reconstitution (collection particulière)





Deux vues des ruines au début du XX° siècle (collection particulière)




Sentier montant du village




Vue du château à l'arrivée sur les lieux




Détail du rempart, notez la croix de Lorraine et l'excroissance sphérique
à gauche destinée à faire dévier les boulets




L'entrée actuelle




Bien étroit pour une voiture...




Intérieur de la porte




Maison de la cour




Le donjon et les tours Sud




Les tours Est




Enfilade des tours




Sentier ouvert aux visiteurs




Dans une tour




Détail




Cavité




Donjon MANDE GUERRE




Intérieur du donjon




Sous les murailles




Voûte d'une tour




La cour




rempart extérieur




Base d'une tour de l'enceinte extérieure




Maisons de la cour façades externes




Une archère




Tour enfouie sous le lierre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire