jeudi 9 avril 2015

CHATEAU DE WEGELNBURG

LE CHATEAU DE WEGELNBURG (Allemagne) :

CONSTRUIT EN TERRE PALATINE

SITUATION

Le château de WEGELNBURG se trouve à proximité du village allemand de NOTHWEILER à quelques centaines de mètres de la frontière française ce qui justifie sa place parmi les châteaux que j'ai sélectionné. Perché sur un mamelon à 572 mètres d'altitude, il s'inscrit dans une série de quatre ruines dont trois françaises, le HOHENBOURG, le LOEWENSTEIN et le KRAPENFELS.

HISTOIRE

Cité pour la première fois en 1247 s'est un un château impérial tenu par la famille de WEGELNBURG. Le chevalier brigand Albert de GEROLDSECK se retranche au château pour terroriser les voyageurs. Les Strasbourgeois assiègent la place en 1272 et en détruisent les défenses. Les sires de FLECKENSTEIN profitent de l'aubaine dès 1273 pour occuper ce château qui ne leur appartient pas. Cette situation perdure jusqu'en 1282 avec le retour du château dans le giron impérial. L'empereur Louis de Bavière donne alors le WEGELNBURG aux comtes Palatins au début du XIV° siècle. Louis le Palatin fonde une nouvelle lignée de WEGELNBURG à partir de 1444. Ces descendants deviendont les ducs de DEUX-PONTS. Ils conserveront la forteresse pendant 350 ans.
A la fin du XV° siècle le château perd son rôle militaire mais sert toujours de résidence à un bailli. A partir de 1575, l'entretien du château est négligé et certains murs sont abattus afin de revendre les pierres. Au cours de la Guerre de Trente Ans le château est ravagé par une troupe Croate. C'est MONTCLAR, sur ordre du roi de France LOUIS XIV qui fait détruire la forteresse à l'explosif en 1680. En 1793, les ruines sont vendues comme bien de la nation. Les travaux de restauration auront lieu en 1982

ETAT ACTUEL

C'est un château-rocher comme la quasi totalité des forteresses des Vosges du nord. Les ruines sont bien entretenues et sont d'un accès aisé. On découvrira plusieurs salles troglodytiques, et le sommet qui offre un très beau panorama.

ACCÈS

Pour se rendre sur place il faut emprunter le circuit permettant la visite des trois autres sites castraux à partir du col LITSCHHOF où l'on va stationner le véhicule. Suivre les sentiers fléchés, plusieurs itinéraires possibles. On atteint les ruines du WEGELNBURG après une marche d'environ 45 minutes.


VUES DU SITE


Croquis des lieux (affiché sur place)


1 - Double porte d'entrée, 2 - Tour d'entrée primitive, 3 - Citerne, 4 - Murs bouclier, 5 - Escalier taillé dans le roc, vers le palais supérieur, 6 - Salle troglodytique centrale, 7 - 2ème salle troglodytique, 8 - Grande salle troglodytique.




La frontière




Vue générale prise au col du LITSCHHOF




Vue du château depuis le château français de HOHENBOURG




Entrée du château en 1977




L'entrée vue en 1977




Les parties hautes en 1977




même endroit en 2015




Etat de la partie sommitale en 1977




Extrémité Sud du rocher




Rocher coté Nord




Extrémité Est du rocher




Partie haute Ouest




La base-cour




Entrée salle troglodytique




Pièce taillée dans le grès




Le puits




Cour de la citerne




Vers les parties hautes




pointe Ouest et sentier venant de France




Pointe Est




Dans les entrailles du rocher




Corridor




Partie médiane. Au fond, le château de HOHENBOURG




Vue rapprochée de la partie sommitale




Côté Sud-Est

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire