mercredi 22 avril 2015

CHÂTEAUX DE WINDSTEIN: WINDSTEIN-NEUBOURG, CHÂTEAU-NEUF et VIEUX WINDSTEIN

LES CHÂTEAUX DE WINDSTEIN (67):

TROIS CHÂTEAUX, TROIS HISTOIRES...


SITUATION

Les châteaux de WINDSTEIN se trouvent sur la commune du même nom, respectivement à des altitudes de 410,  376 et 400 mètres, pour les châteaux du VIEUX WINDSTEIN, WINDSTEIN-NEUBOURG et NOUVEAU WINDSTEIN.



LE CHÂTEAU DE VIEUX-WINDSTEIN


HISTOIRE

Le château est certainement né au cours du XIII° siècle sous l'impulsion des HOHENSTAUFEN. La famille de WINDSTEIN apparaît en 1205 lors de la cession des terres pour la construction du château de WINDSTEIN-NEUBOURG (voir ci-après). Henri de WINDSTEIN meurt en 1317 sans héritiers mâles. Ses trois sœurs épousent Reinhardt de SICKINGE pour l'aînée et Frédéric de SCHMALENSTEIN pour la cadette. Henri avait aussi trois frères:  Cuntz, Frédéric et  Petermann. Les fils de Frédéric de SCHMALENSTEIN s'installent au château et usurpent le nom de WINDSTEIN. Ils cohabitent avec leurs trois oncles issus de la branche historique des WINDSTEIN. Les neveux accueillent au château Conrad et Jean de SCHAUENBOURG et ensemble ils vont s'adonner au brigandage et commettre plusieurs enlèvement de bourgeois de HAGUENAU et de STRASBOURG. Leurs activité lucratives vont perdurer jusqu'en 1332. Bertold de BUCHENECK, nouvel évêque de Strasbourg organise une expédition militaire aidé par les deux villes victimes des brigands, pour mettre fin à cette situation. Comme le château redoutable semble imprenable, il recourent à quatre machines de siège, 80 sapeurs qui jour et nuit s'attaquent aux enceintes et aux rocher en y laissant des marques encore visibles de nos jours. Après 10 semaines de siège la basse-cour est investie. La faim tenaille les assiégés qui capitulent sous condition d'avoir la vie sauve. En Août 1332 le château est livré aux destructions sur ordre du prélat. Les vaincus doivent prêter serment de na pas reconstruire la forteresse. Les membres de la famille de WINDSTEIN doivent alors chacun leur tour venir faire amende honorable et en plus Hanemann de LICHTENBERG qui a aidé lors du siège reçoit un sixième des droits sur les ruines. La famille de WINDSTEIN n'aura d'autre solution que d'édifier un nouveau château à proximité des ruines du château des NEUBOURG et qui sera le CHÂTEAU-NEUF.


Les nobles de WINDSTEIN

Malgré l'interdiction le château sera sans doute relevé dès 1339. En 1352 les WINDSTEIN s'éteignent. Le château passe à leurs héritiers les ECKBRECHT DE DURCKHEIM. Partagé entre diverses engagères, c'est finalement l'évêque de SPIRE qui rachètera les hypothèques et deviendra le nouveau suzerain de la place.
Vers 1435 un conflit éclate entre la maison de LICHTENBERG et celle de LINANGE. Deux hobereaux NAGEL et NUTTELHAUSEN se réfugient au château. Ils sont partisans des LICHTENBERG. Emmich de LINANGE qui bénéficie d'un complicité dans la forteresse y fait entrer ses soldats. NUTTELHAUSEN est pris, enchaîné et amené au château de REICHSHOFFEN (67), ou le sire de LINANGE le fera noyer dans les douves enfermé dans un sac. NAGEL lui aura eu le temps de s'enfuir. En 1439 Henri d'ALTORF est châtelain. Les ECKBRECHT DE DURCKHEIM et les LICHTENBERG se partagent le château. A l'extinction des ses derniers, cette part revient aux DEUX-PONTS-BITCHE.

En 1525, le duc ANTOINE de LORRAINE assiège la place occupée par les Rustauds...

Le château ne sera pas réparé.  

Aujourd'hui les ruines classées Monument Historique le 9 novembre 1984 appartiennent aux Barons DE DIETRICH

ETAT ACTUEL

Les ruines du château couronnent et entourent un étroit rocher long d'environ 160 mètres et présentant deux excroissances abruptes. Une partie du château est privée et une maison est construite dans la haute-cour. Les deux rochers présentent une série de salles troglodytiques et de couloir. 

ACCÈS

Gagner la localité de WINDSTEIN. Attention, le parking est assez éloigné de la ruine qu'il faudra atteindre à pied par une rude montée. Il est conseillé de visiter celle-ci en deux fois car les parties atteinte par le côté Sud ne sont pas en communication avec celles accessibles par le côté Nord. Néanmoins certaines voies d'accès sont assez périlleuses.


VUES DU SITE



Croquis des lieux (réalisation personnelle)




Reconstitution (collection personnelle)





Vue générale en 1984




L'accès côté Sud en 1984




L'accès en 2015





Salle troglodytique




La citerne à infiltration




L'accès côté Nord enjambe un ancien souterrain




Il vous faudra ensuite affronter ce genre d'escalier




Le premier pic présente de nombreuses traces de sape




Face Nord-Est de ce pic




La citerne répertoriée "8" sur le croquis




Devant nous le "gouffre " accessible par le côté Sud




Vestiges du donjon sur le second pic




Le second pic




L'accès pour la visite du second pic




On gagne une vaste salle taillée dans le roc




qui permettra soit de gagner les parties autres...




par ce balcon...




Soit d'atteindre les logis du XV° siècle




Logis Est




Extrémité basse Nord-Est du second pic




Coté Nord du second pic




Où des murailles subsistes




Extrémité Nord-Est du château




La plateforme Sud




Extrémité Sud-Ouest du château



LE CHÂTEAU DE WINDSTEIN-NEUBOURG


HISTOIRE

Le 16 juillet 1205 Henri de WINDSTEIN cède à Philippe de HOHENSTAUFFEN une « cour »  c'est à dire un terrain située entre les deux châteaux actuels de WINSTEIN. Ce fief impérial est inféodé à Pierre de NEUENBOURG  qui va y édifier une maison forte. Celle-ci sera rattachée à l'abbaye de NEUEMBOURG ou de NEUBOURG dont Pierre est l'abbé.

C'est la seule mention historique de ce château.

Sans doute est-il rapidement abandonné et qu'il servira de carrière de pierres lors de l'édification du CHÂTEAU-NEUF.

Lors de l'édification de la ligne MAGINOT, un important ouvrage est construit à WINDSTEIN. Une casemate avancée est établie entre ce château le CHÂTEAU-NEUF.

ETAT ACTUEL

Il reste bien peu de choses de cette fortification si ce n'est les traces d'un donjon carré sur un rocher.

ACCÈS

Depuis le col du WINDSTEIN sittué en contrebas du VIEUX CHÂTEAU près d'une auberge, suivre la direction menant au NOUVEAU CHATEAU. Après quelque deux cent mètres, emprunter un sentier en zigzag qui vous conduira à ce château situé à seulement 150 mètres du CHÂTEAU-NEUF.

VUES DU SITE




Les rochers du WINDSTEIN-NEUBOURG




Second rocher




Les vestiges du donjon en 1977




La casemate MAGINOT en 1984



Même lieu en 2015





LE CHÂTEAU DE NOUVEAU-WINDSTEIN

Cette ruine apparaît sur certaines cartes notamment celles éditée par MICHELIN sous la dénomination de CHÂTEAU-NEUF.


HISTOIRE


Suite à la destruction du VIEUX WINDSTEIN par l’évêque de STRASBOURG, Guillaume de WINDSTEIN va chercher un financement pour construire un nouveau château. Il le trouve auprès de son beau-père Jean II de SPONHEIM qui va vendre son château de GREVENSTEIN (Allemagne) pour financer la nouvelle construction en 1339. Cette nouvelle forteresse va être édifiée à proximité du vieux château des NEUBOURG mais on ignore si ce dernier était encore habité ou s'il à servit de carrière pour la nouvelle construction.
En 1413 le château se retrouve sous suzeraineté de l'évêque de SPIRE Raban qui va nommer Paul de WINDSTEIN à son service. De ce fait, le CHÂTEAU-NEUF va devenir un fief d'empire. Dès 1419 un châtelain en la personne de Hans d'ALTORF surnommé WOLLENSCHLÄGER occupe la place. IL y demeure encore quand survient le siège du vieux château par par la maison de LINANGE.
Ensuite, l'histoire est muette jusqu'à la Guerre de Trente ans durant laquelle la château va servir de refuge aux populations. En 1648 CHÂTEAU-NEUF est en ruines.



La famille ECKBRECHT de DURCKHEIM

Au XVII° siècle la place aurait été relevée par Wolf ECKBRECHT DE DURCKHEIM. S'étant déclaré ennemi du royaume de France, les troupes lorraines alors occupée provisoirement par la France, sous le commandement d' ESPINAI assiègent le château et en font sauter le portes mais celui-ci est désert.
Est-ce cet épisode qui entraîna la ruine de la place ou alors faut-il en rechercher la cause dans la campagne de MONTCLAR commandée par LOUIS XIV ?
Nul ne sait...

Classé Monument historique en 1983, le château est la propriété de la famille DE DIETRICH.

ETAT ACTUEL



Exception qui confirme la règle sur les châteaux des Vosges du Nord, le CHÂTEAU-NEUF n'est pas un château-rocher, mais un ouvrage plus conventionnel avec bastion, donjon et palais gothique dont les vestiges sont encore imposants.


ACCÈS



Depuis le Col du WINDSTEIN, suivre le sentier balisé en forte rampe  qui vous mènera en 15 minutes au château.


VUES DU SITE




Plan des ruines (collection personnelle)




Reconstitution (collection personnelle)




Vue générale




Bretèche




Face Ouest du donjon




Postes de tir de la barbacane




L'entrée




Le fossé, la casemate Maginot et ensuite le rocher du WINDSTEIN-NEUBOURG




Le palais vu de la haute-cour




Salle des chevaliers




fenêtre gothique




Le donjon face Sud




Façade Est du donjon en 1984




même endroit en 2015




Une salle troglodytique est creusée dans la base rocheuse du donjon




Elle est caractérisée par la présence de plusieurs piliers...




et sa vaste dimension




Poterne Sud




Le palais




Les piliers




Les canonnières du bastion Est




Le bastion Est

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire