mercredi 29 juillet 2015

CHÂTEAU D'HUSENBOURG

LE CHÂTEAU D'HUSENBOURG (68):


NIDS D'AIGLE DE LA HAUTE VALLÉE DE LA LAUCH


Ce château est aussi appelé HUSERSCHLOSS. C'est d'ailleurs sous cette appellation qu'il figure sur les cartes de l'I.G.N.

Je n'y étais pas retourné depuis 1973. A l'époque je l'avais atteint en gravissant la hauteur sur lequel il se trouve par le côté Est. Hier, j'ai voulu prendre le même chemin qui dessert des postes de tir secondaires du premier conflit mondial, mais le sentier avait en partie disparu. J'ai donc grimpé au jugé ( en rouge sur la carte). Cet itinéraire est toutefois à déconseiller car il surplombe une profonde gorge où coule un ruisseau qui forme plusieurs cascades...




SITUATION

Le château d'HUSENBOURG se trouve sur le territoire de la commune de LAUTENBACH-ZELL / SENGERN (68) à 658 mètres d'altitude , perché sur un roc qui domine presque à pic, la route d'accès au MARKSTEIN de quelque 175 mètres.


HISTOIRE

Le château est élevé entre 1250 et 1300 par les nobles de HUS sur un territoire relevant de l'abbaye de MURBACH (68). Ce château constituait un point de passage vers la frontière avec le duché de LORRAINE. Les moines endettés engageront une partie de leurs biens aux châtelains. Les HUS seront de puissants seigneurs vassaux des HABSBOURG. Ils possèdent aussi les châteaux de PFLIXBOURG, HAGUENECK (voir ces noms) et STROHBOURG,

 Au début du XIV° siècle les HUS sont inféodés de la seigneurie d'ISENHEIM (68). En 1309 Ulrich de HUS se place sous la protection des HABSBOURG. Son fils Jean Ulrich de HUS lègue ISENHEIM à son cousin. Au XV° siècle on trouve Thierry de HUS ( 1434-1447) à la fonction d'abbé de MURBACH. Jean Ulrich est un personnage cruel et sans scrupule. Il impose des mauvais traitements aux moines antonins du monastère d'ISENHEIM ( là où fut placé le célèbre retable visible au musée de COLMAR). Plusieurs arbitrages seront nécessaires pour calmer la situation. Avec Jean Ulrich, s'éteint la famille de HUS en 1430.


gisant d'Hans Ulrich de HUS
(Musée de COLMAR - photo collection personnelle)


La seigneurie passe ensuite aux VOLKER de SULZBACH (1432) , puis en 1460 aux SCHAUENBOURG, mais suite à un conflit, la place échoit dès 1461 à Pierre de MORIMONT.

Sans doute endommagé lors de la Guerre de Trente-Ans, le HUSENBOURG est en ruines au XVIII° siècle.

1914, L'Europe s'embrase, l'avancée Française d'abord fulgurante est stoppée. Le vieux château d'HUSENBOURG retrouve alors son rôle éminemment stratégique. Les Allemands s'y installent. Il établissent un poste de surveillance et sans doute des batteries pour combattre l'aviation naissante. Cet épisode allait anéantir les ruines au point qu'aujourd'hui le tracé des fortifications se réduit souvent à des hypothèses...


ETAT ACTUEL 

 Arrivé sur une plate forme, le rocher principal apparaît recouvert d'éboulis. Par une faille profonde et certainement due à la main humaine, l'on pénètre dans la place. Sur le rocher Ouest se trouve les traces d'une salle carrée taillée dans le roc. Cet emplacement offre un point de vue sur la haute vallée de la LAUCH. En face, le rocher Est présente encore un mur d'origine et deux excavations circulaires qui font penser à des postes de DCA. En suivant le sentier d'accès "normal", on rencontrera quatre fossés successifs.


ACCÈS
A hauteur du second pont établi sur la route du MARKSTEIN, se trouve un sentier balisé "HUSERSCHLOSS" qui mène aux ruines en 45 minutes.

Si comme moi, vous avez le courage d'escalader le côté est de la montagne, vous y découvrirez plusieurs postes de tir aménagés avec les pierres du château. Toute l' ascension se fera parmi les blocs de schiste provenant de la destruction des remparts. Compter 30 minutes.



VUES DU SITE 




Croquis des lieux ( réalisation personnelle)




Poste de tir 14/18 construit avec les pierres du château vu en 1973




même lieu en 2015 sous un autre angle




Champ d'éboulis côté Est




La faille d'entrée




Les vestiges en 1973




Vue générale coté Sud




Vers les fossés Sud




Le rocher Est et ses éboulis




La faille d'entrée et le rocher Est




Salle taillée dans le rocher Est




Vue vers le MARKSTEIN




Le rocher Ouest




Sentier d’accès au rocher Ouest




Principal vestige




Autre vue des vestiges médiévaux




Base des logis et aménagements 14/18




Les logis et les postes de tir sens Sud-Nord




Même endroit vu dans l'autre sens

1 commentaire:

  1. Bonjour
    Article très intéressant, je suis passé sur le site récemment, il est bien sécurisé et balisé par le CV de Guebwiller.

    RépondreSupprimer