lundi 31 août 2015

ABBAYE DE HAUTE-SEILLE

L'ABBAYE DE HAUTE-SEILLE (54) :

NÉE DE LA VOLONTÉ D'AGNÈS DE LANGENSTEIN

SITUATION

L'abbaye de HAUTE-SEILLE constitue un hameau dépendant de la commune CIREY SUR VEZOUZE (54) situé à 300 mètres d'altitude, en bordure de la rivière VEZOUZE.

HISTOIRE

L'abbaye est fondée sur les terres du comté de SALM vers 1140 par Agné de LANGENSTEIN, veuve du comte Hermann De SALM, et châtelaine de LANGENSTEIN à PIERRE PERCCE (54) - voir ce nom. L'abbaye est placée sous le vocable de NOTRE-DAME-DE-SEILLE et dépend de l'évêque de METZ Etienne. L'abbaye est confiée aux moines de TEULEY. A la mort d'Agnès, l'évêque de METZ décida en 1147 de déposséder ses héritiers, les SALM, LANGENSTEIN, TURQUESTEIN, WALTERINGEN et BUSNES à son profit, évitant aux moines une guerre de succession. Cette décision fut entérinée par le pape Eugène III la même année.

En 1176 la totalité des bâtiments  abbatiaux sont consacrés  par Pierre de BRIXEY, évêque de TOUL L'abbaye qui suit la règle cistercienne est placée sous la protection des comtes de SALM. Henri de SALM, puis son fils Ferry causeront bien des tourments aux moines. Possédant le château de BLÂMONT, FERRY se livre à des razzias sur l'abbaye donnant lieu à plusieurs conflits. En désespoir de cause, les moines font appel au duc de Lorraine FERRY III en 1267. A la fin du XIII° siècle, la branche des SALM devenue comtes de BLÂMONT vont enfin laisser les moines en paix.

Au XIV° siècle l'insécurité perdure, notamment en 1391 lorsque l'armée Messine affronte celle d'HENRI III de BLÂMONT à CIREY SUR VEZOUZE. Au XVI° siècle, les habitants de FREMONVILLE attaquent l'abbaye. Les moines s'en plaignent auprès du duc de Lorraine ANTOINE LE BON. Il semble que ces incidents se soient déclarés suite à l'arrivée des doctrines de LUTHER. Le 19 février 1556 Jean de XANREY est élu abbé. L'abbaye est livrée au pillage au cours des conflits opposants CHARLES-QUINT au roi de France FRANCOIS  1er. Il est aussi à supposer qu'à l'instar des exactions envers l'abbaye de SENONES, les comtes et plus tard les Rhingraves de SALM aient continué à rançonner HAUTE-SEILLE. L'on retrouve plusieurs arbitrages prononcés contre la famille de SALM à ce sujet. 

Vers 1600, l'abbaye de HAUTE-SEILLE annexe le prieuré de HESSE (57) qui avait été fondé par les comtes de DABO. Ce fait déplu aux comtes de LINANGE leurs héritiers. Au cours de la guerre de Trente-Ans, plusieurs métairies dépendant de HAUTE SEILLE furent incendiées par les troupes du duc de Lorraine CHARLES IV. L'abbaye elle-même allait connaître des heures sombres. Les moines durent s'endetter pour réparer les dégâts. En 1648, la situation est si alarmante que l'abbé Dom Louis FERIET va devoir se séparer de plusieurs domaines, notamment des terres Alsaciennes de ROSHEIM (67) pour financer la reconstruction. 

Avec le retour du duc de Lorraine LEOPOLD 1er, l'abbaye va retrouver son faste. Elle est alors sous la protection des princes de SALM-SALM. La Révolution éclate, les moines sont chassés et l'abbaye, vendue comme bien de la nation, transformée en ferme et en carrière de pierre. 

Les ruines sont classées "Monument Historique" en 1927. Elles constituent une propriété privée non visitable.

ETAT ACTUEL

Une partie de l'abbaye est en mauvais état et tombe en ruines. Si plusieurs maisons sont bien entretenues, la cour principale est encombrée de ferrailles. Il ne subsiste qu'une partie de l'enceinte d'origine, un pan de mur de l'église abbatiale et une partie des bâtiments conventuels, non visibles par le public.

ACCÈS

La direction de l'abbaye est indiquée depuis la route reliant CIREY-SUR-VEZOUZE à BLÂMONT.

VUES DU SITE



Vue aérienne (géoportail)




Ruine de l'église ( collection particulière)




L'église au début du XX° siècle ( collection particulière)




Le portail au début du XX° siècle (collection particulière)




Même lieu en 2015




Bâtiment abbatial




Détail de l'enceinte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire