jeudi 29 octobre 2015

ABBAYE DE NIEDERMUNSTER

L'ABBAYE DE NIEDERMUNSTER (67):


ANNEXE DU MONT SAINTE ODILE


SITUATION

L'abbaye de NIEDERMUNSTER se trouve sur la commune de SAINT-NABOR (67) en contrebas du couvent du Mont Sainte-Odile, à 502 mètres d'altitude.


HISTOIRE

Les circonstances qui ont motivées la création de cette abbaye en contrebas de l'abbaye mère sont dues à des considérations altruistes. Les pèlerins malades, infirmes ou âgés ne pouvaient grimper jusqu'au sommet du mont pour atteindre l'abbaye édifiée à l'emplacement du château d'ALTITONA - voir ce nom. La légende locale raconte que c'est Sainte-Odile elle même qui aurait ordonné la création de NIEDERMUNSTER, mais il est plus vraisemblable que cette création ne date que du XI° siècle. Aucun texte officiel en rapport à cette création n'a été retrouvé. Une chapelle dédiée à SAINT-MARTIN aurait abrité des reliques de ce saint offerte par HUGUES III de TOURS et provenant directement de l'abbaye de MARMOUTIER (37) fondée par SAINT-MARTIN.

En 1016 l’empereur HENRI III reconnait à l'abbesse HELEWIG la pleine autonomie du monastère. L'église abbatiale sera édifiée entre 1150 et 1180. L'ensemble des bâtiments abbatiaux sont rénovés au XII° siècle suites aux déboires de la guerre des Investitures. De cette époque datent les chapelles SAINT-NICOLAS et SAINT-JACQUES. Vers 1176 Edelinde de LANDSBERG dirige l'abbaye. Les moniales passent leur temps à la prière perpétuelle, la liturgie monastique et l'éducation des jeunes filles nobles suivant la règle de SAINT-AUGUSTIN.

En 1525 le couvent est ravagé par les rustauds. En 1542 l'abbaye est ravagée par un incendie. Un nouvel incendie provoqué par la foudre en 1572 sonne le glas de l'abbaye. Les bâtiments seront utilisés comme carrière de pierres par les évêques de STRASBOURG, puis après la Révolution par les nouveaux propriétaires. Ces pierres serviront à l'édification de l'église des prémontrés du couvent SAINTE-ODILE, et divers emplois sur des chantiers civils.

En 1758, une métairie est édifiée sur les ruines de l'abbaye qui sont rachetée en 1895 par l’évêché de STRASBOURG qui en est toujours propriétaire.

L'abbaye a été classée monument Historique par les autorités Allemandes en 1898.

ETAT ACTUEL

Le site fait l'objet de campagnes de fouilles archéologiques. Les ruines, envahies de végétation, sont clôturées et interdites d'accès. Il subsiste outre la métairie, des vestiges de l'église abbatiale, les ruines de la chapelle SAINT JACQUES, et la chapelle SAINT-NICOLAS elle aussi fermée aux visiteurs.

ACCÈS

Depuis l'esplanade du couvent du Mont Sainte-Odile, emprunter la route qui mène à SAINT-NABOR. Au lieu dit SAINT-JACQUES ( un complexe hôtelier), laisser le véhicule et suivre à pied un sentier qui mène d'abord au ruines de la chapelle SAINT-JACQUES, puis aprés environ 1,5 kilomètre de route forestière en pente, on atteint les ruines. La chapelle SAINT-NICOLAS elle reste inaccessible pour le visiteur.


VUES DU SITE



La chapelle SAINT-JACQUES




La chapelle




Détail




La chapelle Saint-Nicolas




Vue générale de l'abbaye




La métairie




Bienvenue à NIEDERMUNSTER




Les vestiges




Bases de piliers et de murs




Vestige principal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire