samedi 3 octobre 2015

CHÂTEAU ET CITE DE RODEMACK

LE CHÂTEAU ET LA CITE DE RODEMACK (57):


UN ENSEMBLE SURNOMME LA CARCASSONNE LORRAINE



SITUATION


Le château de RODEMACK se trouve sur la commune du même nom. Il domine la cité fortifiée par des courtines d'une hauteur impressionnante à 200 mètres d'altitude.


HISTOIRE


La création de RODEMACK est gallo-romaine. D'abord possession de l'abbaye de FULDA (D), le lieu passe à l'abbaye d'ECHTERNACH (L). La création du château remonterait à l'an 932. Un voué nommé DIPLODUS y réside. La première mention du château remonte à l'an 1019. Il est occupé par Frédérich de RODEMACK. Celui-ci participe au tournoi de TREVES (D) devant l'empereur CONRAD. Le fief de RODEMACK est enclavé dans le duché de Lorraine. En 1190 ARNOUX 1er de RODEMACK édifie le château actuel et se place sous la protection du comte de LUXEMBOURG

Le territoire du fief sera agrandit et atteindra les frontières de la République de METZ. Les RODEMACK vont s'allier aux rois de FRANCE.



Les sires de RODEMACK

Le 2 juillet 1431 à BULGNEVILLE (88), le duc de Lorraine RENE 1er affronte son cousin par alliance Antoine de VAUDEMONT qui s'est allié aux Bourguignons. Jean II de RODEMACK et son fils le futur JEAN III sont fait prisonniers alors qu'ils combattent pour le duc de Lorraine.

En 1492 les seigneurs de RODEMACK sont déclaré félons; leurs biens confisqués par l'empereur d'Autriche et remis au margrave de BADE CHRISTOPHE 1er. La cité et le château resteront dans le giron Autrichien jusqu'au règne de CHARLES QUINT. Aussi, en 1542 RODEMACK est attaqué par l'armée Française sous les ordres de Claude de GUISE. Le traité de CRECY rendra la cité à l'Espagne en 1544, mais en 1552 elle est reprise par les Français.
Au fil des traités successifs: Cateau Cambrésis (1559, Traité des Pyrennées 1659, RODEMACK sera chaque fois restituée à l'Espagne après avoir été à nouveau conquise par les Français ( 1639, 1643).
Le maréchal de CREQUY reprend RODEMACK en 1668. Les Espagnols reviennent en 1673 mais les Français sont de retour en 1678 pour y demeurer durablement. Au traité de VERSAILLES le 16 mai 1769 les margraves de BADE reconnaissent la souveraineté Française. Ils font allégeance au roi de France en 1685.


Le sort de RODEMACK restera paisible si ce n'est un incendie qui ravagera une centaine de maisons au XVIII° siècle. La Révolution éclate. En 1792 les troupes du duc de BRUNSWICK envahissent la France, la forteresse est épargnée. Le dernier fait de guerre est daté de 1815. RODEMACK est assiégé par les Prussiens alors que la garnison est sous le commandement du général HUGO, le père de l'écrivain.
La forteresse est démantelée au cours du XIX° siècle. En 1869, les ruines sont acquises par le baron de GARGAN qui restaurera une partie des casernements pour en faire le château actuel. Un petit château est édifié dans le village.

A la fin de la seconde guerre mondiale, l'arche de la porte de SIERCK est abattue par l'armée américaine afin de permettre le passage de ses chars.

RODEMACK est classé Monument Historique en 1905.

ETAT ACTUEL


Le village de RODEMACK possède une enceinte médiévale longue de 700 mètres qui est reliée aux fortifications du château. La porte de SIERCK (XIV° siècle) donne accès à la localité.


Actuellement le château fait l'objet d'une vaste campagne de restauration et seule la visite extérieure du monument est autorisée. Les courtines sont impressionnantes et atteignent une hauteur inhabituelles.

ACCÈS

Laisser le véhicule sur le vaste parking situé non loin de la porte fortifiée et visiter le site à pied.



VUES DU SITE



Vue générale



LE CHÂTEAU




Plan du château affiché sur place




Le château vu depuis l'enceinte du village




Courtine Est




Détail




le chemin de ronde




Vestiges épars




le parc GARGAN en cours de restauration




Vue intérieure du bastion Sud




Le bastion Sud




Les défenses




Vue rapprochée des tours




Une tour et le bastion




Courtine Sud




Le rempart




Le château GARGAN




Rocher et courtine




Angle Sud-Est




Le château domine le village




LE PETIT CHÂTEAU





Vue générale





L'ENCEINTE MÉDIÉVALE DU VILLAGE





L'enceint aux abords de la porte de SIERCK




La porte de SIERCK




La porte de SIERCK coté village




Rempart et porte de SIERCK




Tours Est




Jardin médiéval




Tour de flanquement




Sous les courtines




Côté village




Rue principale




Une venelle




Accès au chemin de ronde




Côté Nord




Le rempart du village rejoint celui du château




Enceinte Nord-Est




Sous le château

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire