mardi 6 octobre 2015

CHÂTEAUX D'OCHSENSTEIN: Grand et Petit OCHSENTSEIN - WACHELHEIM

LES CHÂTEAUX D'OCHSENSTEIN (67):


TROIS FORTERESSES AUX DESTINS DISSEMBLABLES


Les châteaux d'OCHSENSTEIN constituent la limite méridionale des "CHÂTEAUX TROGLODYTIQUES" très courants dans les Vosges du nord.


SITUATION


Les châteaux d'OCHSENSTEIN se trouvent sur la commune de REINHARDSMUNSTER 67) au sommet d'une montagne culminant à 584 mètres d’altitude.




LE CHÂTEAU DE GRAND OCHSENSTEIN

UNE FORTERESSE AU DESTIN MAUDIT


C'est le plus grand des trois châteaux. Il occupe le rocher sud le l'ensemble.

HISTOIRE

Le Grand OCHSENSTEIN est le plus ancien des trois châteaux. Il est élevé sur un territoire nommé MARCHE D'AQUILEE appartenant à l'évêché de METZ. Le château sera le centre de cette petite seigneurie coincée entre les possession de DABO-EGUISHEIM et les terres de l'abbaye de MARMOUTIER. Le château voit le jour au début du XII° siècle. Il est tenu par les nobles d'OCHSENSTEIN. Burckhard, le premier membre connu de cette ligné est cité en 1178. En 1187 il est élevé au rang de comte. La famille est alliée aux Landgraves d'Alsace, de HESSE, aux margraves de BADE et aux HABSBOURG. Les deux autres châteaux sont élevés au cours du XII° siècle. Othon 1er d'OCHSENSTEIN, fils du précédent, partage le domaine entre ses fils. OTHON II hérite du grand château. OTHON III, sera nommé langvogt d'Alsace ce qui ne l'empèche pas de se livrer au brigandage. Son inconduite fera réagir l'évêque de STRASBOURG Guillaume de HOHENSTEIN qui va profiter de l'absence du châtelain pour réduire le château en cendres en 1284. Dès lors le château est abandonné et va connaître 275 années de délaissement.


Les nobles de DEUX-PONTS-BITCHE

Jacques de DEUX-PONTS est devenu propriétaire des châteaux. En 1559 il décide de redonner vie au GRAND OCHSENSTEIN et vers la fin de l’année les travaux de reconstruction sont quasiment terminés et les domestiques y habitent déjà lorsque soudain un incendie se déclare dans les communs de la basse cour. Avec une rapidité infernale le feu alimenté par la réserve de lard et de graisse atteignent les construction situées au-dessus du rocher. Le château s'embrase et se retrouve entièrement consumé.


Les nobles de FURSTEMBERG


A peine sortit des ruines le GRAND OCHSENSTEIN sombre dans le néant. Les ruines échoiront aux HANAU-LICHTENBERG en 1570 puis aux FURSTEMBERG. En 1632 les Suédois abattent les murs restants. Jusqu'en 1736 les landgraves de HESSE-DARMSTADT conserveront les ruines qui seront saisies à la Révolution. Aujourd'hui les châteaux appartiennent au service des Domaines.

ETAT ACTUEL

C'est la ruine la mieux conservée des trois. Il subsiste une tour vestige du corps de garde. Sur le rocher on peut voir la base du donjon, les restes du logis et une citerne. L'accès à la partie septentrionale du rocher est dangereux.

VUES DU SITE



Plan du château (collection personnelle)




La citerne (collection personnelle)




Vue générale




Vue rapprochée des logis




Arrivée sur les lieux - vestiges de l'enceinte




Tour du corps de garde




Même tour coté Nord




Le corps de garde




Le fossé entre le grand et le petit château




Les communs




La basse cour




Mur d'enceinte Sud




Le rocher




Extrémité Nord du rocher qui portait le donjon hexagonal




Arc de décharge




Escalier d’accès au rocher




Arrivée au sommet




Dans la courette




Mur d'enceinte des parties hautes




La salle des chevaliers




La tour d'escalier




La citerne



LE CHÂTEAU DE PETIT OCHSENSTEIN


SIÈGE DE LA PUISSANCE DES SEIGNEURS DU LIEU


Le château de PETIT OCHSENSTEIN est juché sur le deuxième rocher.


HISTOIRE

Érigé au XII° siècle, le petit château reste la demeure d'OTHON Ier lors du partage de 1217. A sa mort le château revient à OTHON III. Le château sera détruit par l'évêque de STRASBOURG en 1284 tout comme ces deux voisins. Le petit château fut lui reconstruit tout comme le troisième, le WACHELHEIM qui va alors être absorbé pour constituer une seule forteresse regroupant les deux rochers. Les châteaux qui rappelons le, sont sous suzeraineté de l'évêque de METZ vont être le théâtre d'une querelle familiale à la mort d'OTHON V d'OCHSENSTEIN. Othon VI, son frère Rodolphe et sa sœur Adelaïde, comtesse de TUBINGEN seront déboutés de leur prétention à s'affranchir de cette tutelle.


Les comtes d'OCHSENSTEIN

En 1382 Rodolphe d'OCHSENTEIN est opposé à la ville de STRASBOURG. Cette dernière assiège le château. Les défenseur ouvrent les portes mais le châtelain a disparu. Après une courte occupation des lieux, les strasbourgeois se retirent après avoir incendié la place. Le château sera relevé en 1285 par Jean d'OCHSENSTEIN, mais celui-ci boude la forteresse au profit d'une résidence plus douillette à MARMOUTIER (67). Le château est laissé à l'abandon par ses légitimes occupants. C'est l'occasion pour Werner de RAMBERG, un hobereau sortit d'on ne sait où pour investir la place. Il va habiter le château jusqu'en 1391 avant d'être enfin délogé par la famille propriétaire.
Rodolphe d'OCHSENTEIN a force de querelles et de conflits finit par ruiner sa famille et le château est engagé à l'électeur palatin et à l'évêque de STRASBOURG. Dégager en 1411 le château passe aux margraves de BADE. Volmar d'OCHSENSTEIN entame alors une guerre contre ce nouveau propriétaire. A l'issue de conflit, les OCHSENSTEIN se retrouvent propriétaires de la moitié du château. Georges II d'OCHSENSTEIN engagé dans une guerre contre la famille de LICHTENBERG est fait prisonnier et restera captif dans le château ennemi jusqu'en 1454. A peine libéré il affronte les FLECKENSTEIN et sera à nouveau prisonnier dans leur château contre lourde rançon. Libéré il finit ses jours en 1486 à HEIDELBERG (D). Le château est alors donné à Henri Ier comte de DEUX-PONTS, fils de Cunègonde d'OCHSENSTEIN. En 1525 la forteresse devenue propriété des RATHSAMHAUSEN DE LA ROCHE est  délabrée, Jacques de DEUX-PONTS la rachète et revient s'y installer. Il trouve cependant le château trop étroit et décide de reconstruire le grand château...

Après l'incendie de ce dernier, le petit château est définitivement abandonné et partagera le sort de son grand voisin.

ETAT ACTUEL (concernant le château d'origine)

Les ruines du petit château sont inaccessibles et perchées sur un rocher abrupt. L'accès est impossible et la face Est du rocher est condamnée en raison du risque d'éboulement des vestiges.



VUES DU SITE



Plan des châteaux de PETIT OCHSENSTEIN ( à gauche)
et de WACHELHEIM ( à droite)




Vue générale




Vestige des logis




Muraille




Extrémité Nord du rocher




Trous de boulin




LE CHÂTEAU DE WACHELHEIM


UNE COURTE EXISTENCE


Le château de WACHELHEIM occupait primitivement le troisième et le quatrième rocher .


HISTOIRE

Construit en même temps que le petit château, le WACHELHEIM est donné à EVRARD d'OCHSENTEIN. Son jeune frère héritera lui du château de GRIFFON (voir ce nom). Parvenu à OTHON III, le château est rasé lors de l'expédition punitive de 1284. Il sera reconstruit, mais sous la forme d'une forteresse unique englobant le petit château. C'est à cette occasion que son nom d'origine tombera dans l'oubli.



ETAT ACTUEL

Plus vaste que le PETIT OCHSENSTEIN, ce château s'étend sur deux rochers, le second constituant un excellent point d'observation vers les terres des DABO qui deviendront les ducs de Lorraine et dont ennemis de l'évêque de METZ propriétaire des lieux.
Le rocher principal est accessible par une échelle vertigineuse. Il donne accès à un couloir troglodytique et aux vestiges des logis. Plusieurs vestiges de l'enceinte subsistent ainsi que des traces de l’aménagement du second rocher non représenté sur le plan ci-dessus.


VUES DU SITE



Rochers du petit château et du WACHELHEIM en 1980




Rocher principal




Vestige de l'enceinte




Face Est du rocher




Face Nord-Ouest du rocher




Accès au rocher




Couloir troglodytique




Débouché extérieur




Le second rocher




Accès au second rocher




Détail de l'escalier




Plateforme sommitale




Vers la lorraine




ACCÈS AUX RUINES

Au départ de STAMBACH, hameau de la commune de HAEGEN situé dans la vallée de la ZORN, suivre la route forestière avec fléchage "CHÂTEAUX d'OCHSENSTEIN". Laisser le véhicule sur le parking aménagé à proximité d'une maison forestière. Suivre le sentier balisé ( 30 minutes de marche). L'on peut aussi rejoindre ce parking au départ du village de REINHARDSMUNSTER.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire