mercredi 25 novembre 2015

CHÂTEAUX DE GEROLDSECK: Grand et Petit château

LES CHÂTEAUX DE GEROLDSECK (67):

TÉMOINS DE DURS COMBATS

SITUATION

Les  châteaux de GEROLDSECK habituellement nommé PETIT et GRAND GEROLDSECK sont implantés sur la commune de HAEGEN (67) respectivement  à 473 et 464 mètres d'altitude. Ces deux châteaux ne devront pas être confondus avec celui de GEROLDSECK-SARRE (57) -voir ce nom.


HISTOIRE

La famille de GEROLDSECK-ES-VOSGES appelée ainsi afin de ne pas la confondre avec les GEROLDSECK EN BADE et vouée de l'abbaye de MARMOUTIER (67) dépendant de l'évéché de METZ (57). Othon de GEROLDSECK apparaît en 1120 dans cette charge.

A l'aube du XII° siècle, le grand château voit . Il va protéger la marche messine de MARMOUTIER. Dès 1163 des différends opposent les seigneurs avec l'abbé de MARMOUTIER. Dès le XIII° siècle, les GEROLDSECK ne demeurent plus régulièrement au château qui est tenu par la famille de WANGEN. En 1269 la place devient un arrière-fief confié à des écuyers. Bourcard de GEROLDSECK va accompagner l'évêque de STRASBOURG dans une guerre contre le duc de Lorraine FERRY III. Ils vont alors s'emparer des châteaux de REICHHOFFEN et HAUT-ECHERY (voir ce nom). Mais les lorrains sont vainqueurs et Bourcard va être contraint de servir le duc pour une durée de dix ans jusqu'en 1286. Entre temps, il va piller l'abbaye de MARMOUTIER qu'il est sensé protéger. Il va risquer l'excommunication. Au XIV° siècle le grand château est tenu par les FESSELER de SAVERNE et les DETTWILLER dits de GEROLDSECK. En 1359 l'évêque de METZ Adhémar de MONTEIL accorde un quart de la marche de MARMOUTIER à Ulrich de FENETRANGE. Volmar de GEROLDSECK retrouvera la jouissance complète de cette terre.


Les nobles de GEROLDSECK


L'évêque de METZ Dietrich BAYER DE BOPPART autorise Volmar de GEROLDSECK à ériger le petit château à proximité de son château principal en 1381. Volmar résidera dans la place mais quand il mourra en 1390, la forteresse fera l'objet d'un conflit de succession entre les familles de LUTZELSTEIN et WANGEN. Un bailli sera nommé afin de négocier avec les héritiers. La seigneurie sera divisée entre les OCHSENSTEIN, l’Électeur Palatin et les LUTZELSTEIN. Le bailli restant maître des châteaux.

Mais ce châtelain ne se contente pas de son titre. Il se livre au brigandage en Alsace et en lorraine. Aussi en 1471, l'évêque Robert de STRASBOURG, allié au duc de Lorraine NICOLAS 1er et l’Électeur Palatin réunissent une troupe de 400 hommes dotés de pierrières  et qui vont assiéger les deux châteaux. Ils s'en perdront ensuite à la cité de MARMOUTIER où le chevalier brigand à trouvé refuge. La bataille est rude, MARMOUTIER est prise et ses fortifications son abattues. Un arrangement est trouvé et l'armée se retire. Cependant le brigandage reprend.



Les nobles de WANGEN-GEROLDSECK


En 1486 l'armée punitive est de retour sous le remparts des châteaux forte 1600 chevaux et environ 2000 hommes, cette armée est commandée par les évêques de WORMS, SPIRE, le prévôt d'Alsace les nobles de HOHENLOHE, d'ISENBOURG, de SALM, d'EBERSHEIM, de HANAU-LICHTENBERG, de BITCHE et de LINANGE. Le grand château est défendu par Sébastien d'ANDLAU et le petit par le bâtard de GEROLDSECK. Les forteresses alignent une garnison de 112 hommes. Les châteaux sont assiégés, pris et démantelés. Ils ne seront jamais relevés. Au XVII° siècle la marche de MARMOUTIER est la propriété de la famille de FURSTENBERG jusqu'à la Révolution.

Les ruines sont classées Monument Historique en 1878 par les autorités allemandes.

ETATS ACTUELS

LE GRAND CHÂTEAU:

Vaste ruine rectangulaire, elle affiche un fier donjon carré à demi détruit, une belle salle gothique et des courtines impressionnantes Depuis quelque temps, les ruines font l'objet d'une vaste campagne de restauration.

LE PETIT CHÂTEAU:

S'inscrivant dans une enceint ovoïde très endommagée, les principaux vestiges sont les restes d'un donjon , d'une tour et des logis. On remarque aussi un assommoir. L'ensemble est malheureusement envahit par une végétation luxuriante. 


ACCÈS

Depuis le parking du château de HAUT-BARR (voir ce nom), prendre la direction du télégraphe CHAPPE et suivre le chemin balisé qui conduit en 15 minutes au grand château. Poursuivre le sentier vers le sud durant 15 autres minutes pour atteindre le petit château.


VUES DES SITES

LE PETIT GEROLDSECK


Plan du château (collection personnelle)



Le petit château (gravure de ROTHMULLER)




L'entrée du château




Le rocher supportant le palais




Vestiges de l'enceinte




L'assommoir




Le donjon en 1980




Le donjon en 2015




La tour Sud en 1980




même lieu en 2015




L'archère, notez les trous de "La louve"




Poste de tir de cette meurtrière




Salle voûtée dans cette tour




Cour intérieure




Le donjon coté Ouest




La tour côté Ouest




coté Sud du donjon




Courtines Ouest



LE GRAND GEROLDSECK





Plan du château (collection personnelle)




Plan de la salle des chevaliers (collection personnelle)




Reconstitution (collection personnelle)




Le château vu du château du HAUT-BARR




Angle Nord-Est




Enceinte Sud




Façade Est du donjon




L'entrée




Enceinte Sud, face intérieure




Donjon, façade Sud




Donjon, façade Ouest




Cour intérieure




Chantier de restauration




Chemise Est dominant la vallée de la Zorn en 1980




même lieu en 2015




Fossé Nord




Vue générale depuis la chemise




Escaliers taillés dans le roc




Logis




Autre vue des logis




Vestige de bâtisse




La salle des chevaliers en 1980




Accès à la salle des chevaliers




Coté Est de la salle des chevaliers




coté Est de la salle des chevaliers




Les baies




Détail d'une porte




Quittons le palais

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire