jeudi 9 juin 2016

CHÂTEAU DE BAR-LE-DUC

LE CHÂTEAU DE BAR-LE-DUC (55):

RÉSIDENCE DES COMTES ET DUCS DE BAR




SITUATION

Le château des ducs de BAR couronne l'extrémité Est de l'éperon supportant la vile-haute à environ 230 mètres d'altitude.


HISTOIRE

BAR serait l'endroit ou CHILDERIC, fils de MEROVEE aurait rencontré VEOMADE archevêque de TREVES (D). Vers 496 l'armée de CHLOWIG qui venait de participer à la victoire de TOLBIAC aurait aussi séjourné dans la cité de BARRUM. Il faut attendre le X° siècle et le comte de HAUTE-LORRAINE FRÉDÉRIC  Ier pour assister à la naissance du château. A la mort de FRÉDÉRIC III en 1033, le comté revint à ses deux fille SOPHIE et BEATRIX. Cette dernière sera mariée à Boniface de MONTFERRAT. Sa sœur épouse le comte de MOUSSON ( voir château de MOUSSON) qui est le comte de MONTBÉLIARD. C'est une mésalliance, car l'époux de Sophie est un faible. Cette situation entraîne aussi la dénomination du Barrois qui de duché devient un comté. 


Les ducs de BAR


Les comtes  de BAR participeront aux croisades. Le comte HENRI III qui aussi le gendre du roi d'Angleterre EDOUARD Ier entre en conflit avec le roi de France PHILIPPE IV LE BEL et ravage la Champagne. Il est fait prisonnier et est incarcéré à BRUGES (B). Il est libéré après avoir signé un contrat désastreux pour le Barrois en 1301. C'est l'origine des termes de BARROIS MOUVANT et de BARROIS NON-MOUVANT. Les terres englobées dans le BARROIS NON-MOUVANT restent en pleine priorité des ducs de BAR, alors que les autres passent sous suzeraineté Française. Les ducs doivent désormais rendre l'hommage au roi de France pour ces contrées. HENRI dû aussi partir en guerre à CHYPRE pour le compte des Français. Il n'y arriva jamais car il mourut au court du voyage. Au cours du quatorzième siècle le conflit opposant BAR et LORRAINE perdure et appauvrissent le pays.

Il faudra attendre l’avènement du duc ROBERT qui est le gendre du roi de France JEAN II le BON pour que la contrée retrouve le rang de duché. 

Le duc EDOUARD III est obligé de rejoindre l'ost royal et meurt au cours de la bataille d'AZINCOURT en 1415. Son frère LOUIS, évêque de VERDUN et cardinal s’empare du pouvoir. Cela n'est pas du gout de sa sœur Marie épouse duc de MONT qui possède une armée. Le cardinal cède sa place à son petit-neveu, RENÉ d'ANJOU dit LE ROI RENÉ, comte de GUISE. Le prélat arrange aussi le mariage de RENÉ avec la fille du duc de Lorraine CHARLES II, la duchesse ISABELLE. C'est était fait du BARROIS qui allait être définitivement rattaché à la LORRAINE.

Au XV° siècle le château est réaménagé et modernisé, un jardin à l'italienne y est créé mais cette métamorphose s'arrête net lorsque RENÉ D'ANJOU devient le duc de Lorraine RENÉ Ier. Il doit alors quitter BAR pour NANCY.

En 1474 le roi de France LOUIS XI occupe BAR LE DUC. Cette occupation durera onze ans.

En 1523 de duc ANTOINE LE BON poursuit les travaux de modernisation du château. Ceux-ci se poursuivent en 1576 sous CHARLES III. Le neuf castel voit le jour et accueille la chambre des comptes de Lorraine. Un nouveau corps de garde est édifié. L'ensemble bien que d'époque différentes affiche une belle harmonie. En 1649 le château est ravagé par un incendie accidentel.

Nouvelle occupation Française sous LOUIS XIV. Les remparts de la ville et ses dix sept tours sont abattus. Seule la tour de l'horloge du château fut conservée pour servir de beffroi. BAR redevient Lorraine au traité de RYSWICK jusqu'à la mort du roi STANISLAS. En 1832 un couvent de sœurs dominicaines s'installent au château. La chapelle néo gothique SAINT-LOUIS date de cette occupation (1859). De nos jour le nouveau château est devenu le musée du Barrois.

La tour de l'horloge est classée Monument Historique en septembre 1941 et le nouveau château l'est le 23 avril 1981.

ETAT ACTUEL

La tour de l'horloge constitue le principal vestige féodal avec l'enceinte médiévale au centre de laquelle s'élève le nouveau château et la chapelle SAINT-LOUIS. 

ACCÈS

Stationner le véhicule dans la ville haute et gagner le château à pied.


VUES DU SITE



Plan du château




Le château féodal




La tour de l'horloge coté Nord




Coté Est




Coté Sud-Ouest




Enceintes féodales




Détail du rempart




Porte du château




Rempart Sud




La grande allée




Nouveau corps de garde




Le nouveau château




Chapelle SAINT-LOUIS


LA VILLE HAUTE



Vers la ville haute




Maisons et remparts




La majorité des édifices y est remarquable




Le style renaissance domine




La place de l'église




Cette église souvent fermée renferme le chef d'oeuvre du sculpteur LIGIER RICHIER




Le mausolée du prince Guillaume d'ORANGE et son transit
(collection particulière)




L'hôtel de SALM devenu la préfecture de la Meuse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire