mardi 14 novembre 2017

CHÂTEAU DE CHÂTEAU-BREHAIN

LE CHÂTEAU DE CHÂTEAU-BREHAIN (57):

DEMEURE DES BAYER DE BOPPARD

SITUATION

Le château de CHÂTEAU-BREHAIN se trouve sur la commune du même nom, à l'est du village à environ 245 mètres d'altitude.  

HISTOIRE

Le château est érigé vers le XIII° siècle. C'est une possession des évêques de METZ. En 1335 l'évêque ADEMARD engage le château à Pierre de BAR seigneur de PIERREFORT. Le château est tenu par la famille BAYER DE BOPPART qui donnera plusieurs évêques à METZ.


Thierry BAYER DE BOPPART sera le 72ème évêque de METZ en 1365. C'est dans cette période que sa famille venue d'Allemagne va se fixer à CHÂTEAU-BREHAIN. Conrad II, fils de Conrad 1er et de marie de PARROYE naîtra au château et succédera à Raoul de COUCY sur le siège épiscopal messin en 1415





Les sires de BAYER DE BOPPART

Conrad II se liguera avec le comte de BAR LOUIS 1er pour lutter contre les brigands qui infestent la contrée en 1418. Le 22 novembre 1422 il va signer un traité d'alliance avec le duc de lorraine CHARLES II. Ce traité mettra fin en 1430 à la guerre dite des "Hottées de Pommes" qui oppose lorrains et messins. 
Le 2 juillet 1431 à la bataille de BULGNEVILLE, il s'allie avec René 1er contre Antoine de VAUDEMONT. Il est fait prisonnier avec le duc de lorraine et devra payer une rançon de de 10 000 saluts d'or pour recouvrer la liberté. Ce sera chose faire le 4 septembre.  Le 8 août 1433 il cosigne un traité d'alliance ou figure de multiples seigneurs dont le duc de Luxembourg et celui de lorraine. 

En 1438 René 1er entame une guerre de succession en Italie. CONRAD et Erard DU CHÂTELET administrent la Lorraine mais le prélat prend l'initiative de lever de nouveaux impôts. René va le faire arrêter, battre à coups de verges et emprisonner.
En 1442 des bandes de brigands brûlent une quinzaine de maisons à ANCERVILLE (55). Les messins les poursuivirent et les anéantirent sous le château. Ces mêmes messins en révolte attaquent CHÂTEAU-BREHIN et le détruisent en 1443. Libéré l'évêque va ordonner en 1444 la construction du château de QUI QU'EN GROGNE -voir ce nom avant de mourir à METZ le 20 avril 1459.

La famille de CREHANGE est devenue occupante du château. En 1563 la place est occupée par Christophe VITOUX, anoblit en 1616. En 1710 CHÂTEAU-BREHAIN constitue une prévôté dépendant du bailliage de PONT-A-MOUSSON et relevant de la coutume de SAINT-MIHIEL.  Le château a perdu progressivement son aspect féodal pour devenir une demeure noble jusqu'au début du XIX° siècle, date où il est abandonné.

Les ruines seront englobée dans une demeure particulière qui est toujours habitée de nos jours.


ÉTAT ACTUEL

L'emplacement du château représente une surface quadrangulaire dont l'enceinte reste parcellaire. Il subsiste des traces féodales, notamment des meurtrières et des pierre d'angle sculptée qui semblent elles dater de la renaissance.

ACCÈS

Situé à l'est du village, cette propriété privée ne se visite pas, seuls les extérieurs sont visibles.


VUES DU SITE



Vue aérienne, le château en entouré en rouge (Géoportail)


Façade ouest


Angle Sud-Ouest


Partie féodale


Deux meurtrières


Détail d'une meurtrière


Pierres d'angle sculptées

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire