samedi 28 août 2021

LES MINES D'ARGENT DE LA CROIX-AUX-MINES

LES MINES D'ARGENT DE LA CROIX-AUX-MINES (88):

1000 ANS D'EXPLOITATION MINIERE

Le minerais de LA CROIX-AUX-MINES se compose essentiellement de Galène ( sulfure de plomb argentifère). Sa teneur moyenne en argent est 1,5 kg d'argent pour 1 tonne de minerais. L'ensemble des galeries a fourni environ 150 tonnes d'argent au cours du millénaire durant lequel s'est déroulé l'exploitation, ce qui fait du site de LA CROIX AUX MINES la plus importante entreprise de ce type en France.

L'exploitation des mines d'argent et de mercure de LA CROIX AUX MINES débute au cours du X° siècle. L'exploitation  était gérée par les abbayes de SAINT-DIE (88) et de MOYENMOUTIER (88). 


L'exploitation minière est représentée sur le grand graduel de l'abbaye de SAINT-DIE

Au XIV° siècle, le revenu des mines était au seul profit des ducs de Lorraine. 

On dénombre  trois secteurs d'extraction principaux nommés SAINT-NICOLAS, SAINT-JEAN et LE CHIPAL. Chaque secteurs possédait plusieurs galeries d'exploitation. A partir de 1670, sous le règne du duc de Lorraine HENRI II LE BON, L'activité des mines baisse car leur rendement s'amenuise. L'activité minière va connaître un coup d'arrêt avec la guerre de Trente Ans qui fut particulièrement meurtrière dan la région.

 Au XVII° siècle, on dénombre environ 600 mineurs venus de Suisse, du Tyrol, de Franche-Comté et d'Alsace. Le XIX° siècle va connaître une succession de catastrophes, d'exploitation sporadiques et de faillites, mais elle va perdurer au XX° siècle avant de se terminer définitivement en 1948.



Des mineurs au XX° siècle

Une série de gravure a été réalisée par Heinrich Gross en 1529 à l'attention du duc de Lorraine ANTOINE LE BON. Ces illustrations témoignent entre autre de l'utilisation de rails en bois et de wagonnets pour sortir le minerais des galeries. Ces gravures sont conservées au musée de l'Ecole des Beaux Arts de PARIS.


L'entrée d'une galerie


Jour de paie



Le lavage et le tri du minerais


Les galeries


La fonderie


Aujourd'hui, la galerie SAINT-JOSEPH est ouverte aux visiteurs. Un musée et un monument malheureusement vandalisé rappelle la passé minier de la commune.




Une berline illustrant les dernières années d'exploitation



Accès à la galerie Saint-Joseph


Local d'accueil et musée


Entrée de la galerie


La galerie


Le front de taille



La chapelle du CHIPAL construite par les mineurs est tout comme l'église de LA CROIX AUX MINES du XIV° siècle inscrite sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


Le monument aux mineurs