samedi 11 octobre 2014

CHÂTEAU DE BILSTEIN DIT « ALSACIEN »

LE CHÂTEAU DE BILSTEIN dit "Alsacien" (68) :


FORTERESSE LORRAINE


SITUATION


Le château de BILSTEIN dit BILSTEIN ALSACIEN afin de ne pas le confondre avec son homonyme situé à URBEIS (67) et qui est dit BILSTEIN LORRAIN, se trouve sur la commune de RIQUEWHIR (68) à 757 mètres d'altitude. C'est le second château implanté sur cette commune, l'autre étant le REICHENSTEIN (voir ce nom).


HISTOIRE


Le château apparaît dans l'histoire en 1217. Il est tenu par les sires de HORBOURG, vassaux du duc de LORRAINE. Cette année là MATHIEU dit MAHERUS, frère du duc THIEBAUT Ier est grand prévôt de l'abbaye de SAINT-DIE . Il demeure au château de CLERMONT- 88 (voir ce nom). Il occupe le siège épiscopal de TOUL dés 1197 avant d'en être chassé en raison de ses mœurs dissolues. MAHERUS entretient une liaison scandaleuse avec Adèle de DABO-EGUISHEIM sa cousine. Celle-ci sera emprisonnée au château de BERSTEIN (67). MAHERUS est remplacé à l’évêché de TOUL par RENAUD de SENLIS. Pour se venger, MAHERUS va assassiner l’évêque à LA BOUGONCE (88). Après son forfait il s'enfuit et vient se réfugier au BILSTEIN...

                                 
                                              Les comtes de HORBOURG

En 1324 le château est vendu aux comtes de WURTEMBERG qui vont y faire d'importants travaux vers 1470. En 1424, sous CHARLES II de Lorraine, le château est occupé par son bâtard FERRY. Une prison  est aménagée dans la place. De nouveaux travaux sont effectués en 1546. Les WURTEMBERG se sont convertis au protestantisme la chose est pourtant inadmise en Lorraine. Nous sommes en 1547.  la guerre de le ligue de SMALKAKE oppose aux protestant allemands aux Habsbourgeois catholiques, le château va subir un siège mené par les troupes de l'empereur CHARLES QUINT mais les occupants du châteaux résisteront .

La guerre de Trente-Ans éclate, le château est attaqué, pris par surprise et incendié en 1636 par les troupes impériales du comte de SCHLICK. Jusqu'en 1670 le BILSTEIN sert de résidence à un bailli impèrial avant d'être abandonné.


ETAT ACTUEL

Il reste un donjon carré ruiné perché sur un rocher et diverses murailles. La ruine présente un intérêt certain, malheureusement elle se situe très de loin de tout, isolée au sommet d'une montagne.


ACCÈS


Depuis la route du col du HAUT-RIBEAUVILLE, aux abords du sentier d'accès au couvent de DUSENBACH, laisser le véhicule à l’embranchement de le route menant à une ancienne scierie. Un sentier fléché en forte pente mène aux ruines ( compter une heure trente de marche en rampe constante). Un autre accès possible au départ d'AUBURE (68), suivre le sentier balisé ( là aussi 1 heure trente de marche environ).


VUES DU SITE




Croquis des lieux



Le BILSTEIN sur une gravure du XIX° siècle (collection particulière)


Carte postale du début du XX° siècle (collection particulière)


Vue générale Nord-Est. Une tour carrée s'élevait sur le premier monticule


Rempart Sud-Est


La basse-court


Rempart Sud-Est et donjon


Murailles


Enceinte Nord-Est


Vers le donjon


Escalier d'accès aux parties hautes


Le donjon



Pierre sculptée millésimée 1301 insérée dans le donjon


Escalier d'accès au donjon


Sommet du donjon


Porte ogivale d'accès au donjon. On aperçoit le château de HAUT-KOENIGSBOURG



Vue vers les Vosges


Arche de renfort insérée dans la muraille des logis




Les logis


Extrémité Sud-Ouest des logis


Vue générale coté Sud-Est


Le rocher et les logis

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire