samedi 14 mai 2016

ABBAYE DE MURBACH

L'ABBAYE DE MURBACH (68):


PUISSANT ÉTABLISSEMENT RELIGIEUX



Cette puissante abbaye du sud de l'Alsace fut à l'origine de nombreux châteaux-fort comme le HOHRUPF, le HERRENFLÜL, ou encore de HUGSTEIN.



SITUATION



L'abbaye de MURBACH se trouve sur la commune du même nom. Elle occupait un vaste espace situé à 440 mètres d'altitude environ.


HISTOIRE

En l'an 727, le comte Eberhard d'EGUISHEIM, un neveux de SAINTE-ODILE décide de la création de l'abbaye. Il fait venir SAINT-PIRMIN accompagné de douze moines pour réaliser son vœux. Le premier des abbé fur ROMANUS.  Dès le 12 juillet 727 le roi  mérovingien Thierry IV confirme la donation d'Eberhard. CHARLEMAGNE nommé l'abbé SIMPERT évêque d'AUGSBOURG (D) et devin abbé laïc de MURBACH durant une années.

Le X° siècle voit arriver les incursions destructrice des Hongrois. Le 4 juillet 926 l'abbaye est mise à sac et sept moines sont exécutés. En 977 MURBACH est sous la dépendance de l'abbaye bourguignonne de CLUNY (72), qui a, suivant la volonté de l'impératrice Adélaïde de BOURGOGNE, financé la restauration des lieux. L'abbaye de MURBACH va vite se retrouver à la tête d'un immense territoire comprenant quelque 350 localité réparties de la Suisse au Palatinat. Elle possède de nombreux châteaux, des verreries, des mines et des sources thermales.

Hugues de ROTHENBOURG, abbé, obtient le titre de prince du Saint-Empire en 1228. Il siège au conseil  des prélats d'Empire avec privilège de préséance sur les autres abbés. Une imposante bibliothèque va être constituée tout au long du moyen-âge. L'empereur CHARLES QUINT autorise l'abbaye à battre monnaie en 1544. En 1554 MURBACH est réunie avec l'abbaye de LURE (70). En 1587 l'abbé Gabriel GIEL est élu, mais le pape refuse cette élection et impose aux moines André d'AUTRICHE comme abbé. Celui-ci instaure le régime de la commende qui perdurera jusqu'au XVIII° siècle. Cet état de fait sera source de plusieurs conflits avec la pape, l'empereur ou le roi de France.


L'abbaye de MURBACH

L'abbaye est dévastée vers 1650 par les troupes de Bernard de SAXE-XEIMAR. A la réunion de l'Alsace à la France en 1648, l'abbaye perd son droit de battre monnaie. A partir de 1704 plusieurs abbé commendataires furent élus, mais souvent ils ne fréquentaient plus les moines demeuraient plus à l'abbaye. En 1720, les moines quittent les lieux pour s'installer à GUEBWILLER. A cette époque, la destruction de l'abbatiale est commencée. Elle doit faire place à une nouvelle église de style baroque qui ne verra jamais le jour...

En 1764 Seuls dix moines constituaient l'effectif de l'abbaye qui ferma définitivement en 1789.

Ce qui reste de l'abbatiale fut classé Monument Historique en 1841.

ÉTAT ACTUEL

Il subsiste le transept roman de l'église abbatiale aménagé en église paroissiale. A l'intérieur gisant d'Eberhard d'EGUISHEIM qui décidé de la fondation de l'abbaye.  Le portail d'entrée porte encore les rames de l'abbaye. Au dessus de l'église se trouve la chapelle Notre Dame de LORETTE de construction plus récente. De cette chapelle part le sentier pour attendre les ruines du château de HOHRUPF-voir ce nom.

ACCÈS

Laisser le véhicule sur le parking situé hors les murs et visiter les lieux à pied.


VUES DU SITE





Vue du monument depuis le parking




La porterie




Armes de l'abbaye




L'abbatiale




Sculptures romanes




Détail




Le vide laissé par la destruction des nefs a été comblé par un mur austère




A la place des nefs, le cimetière




Entrée actuelle




Transept




Le chœur




Tombeau d'Eberhard d'EGUISHEIM




Le gisant




Chapelle N.D. de LORETTE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire