lundi 10 avril 2017

LE CHÂTEAU DE LANDSBERG

LE CHÂTEAU DE LANDSBERG (67):

FIER MONUMENT

SITUATION

Le château de LANDSBERG se trouve sur la commune d'HEILIGENSTEIN, il couronne un éperon à 586 mètres d'altitude.


HISTOIRE

La famille de LANSPERG apparaît au XII° siècle, sous le règne de l'empereur Frédéric Barberousse. De ce monarque les LANSPERG recevront le ban de ROSHEIM. L'histoire a retenu les nom de deux frères: Egelophe et Conrad.





 Les comtes de LANDSPERG

Conrad aura deux filles: Herrade qui deviendra abbesse du MONT SAINTE ODILE et Edelinde qui dirigera l'abbaye de NIEDERMUNSTER - voir ces noms. La famille de LANDSPERG réside alors au château de NIEDERNAI - voir ce nom. Gonthier, frère des deux abbesses fondera le prieuré de TRUTTENHAUSEN situé dans le même secteur. CONRAD II obtiendra  vers l'an 1200 le droit d'édifier le château de LANDSBERG sur les terres du dit prieuré. Parallèlement la famille établit une maison patricienne à STRASBOURG et se place sous la protection de l'évêque de cette ville.

En 1408 le comte Ottemann de LANDSBERG se met au service du comte palatin Louis Le Barbu et cède la moitié du château à celui-ci. C'est à partir de cette époque que le LANSBERG va prendre l'allure qu'il affiche encore de nos jours. Le château devient une redoutable forteresse qui sera ensuite adaptée à l'artillerie naissante. En 1505, défaits, les comtes palatins sont dépouillés de leurs possessions par l’empereur MAXIMILIEN 1er. Le château est inféodé à Nicolas ZIEGLER en 1525 au titre de seigneur de BARR. La famille de LANDSPERG parviendra tout de même à récupérer l'ensemble de la forteresse en 1568. En 1444 les Armagnacs ravageront le château de NIEDERNAI mais épargneront le LANDSBERG.

Que c'est-il passé ensuite, nul ne sait. Sans doute le château succomba-t-il aux troupes suédoises de Gustave HORN, mais aucun document historique ne l'atteste. Les ruines resteront propriété familiales jusqu'à la Révolution. La famille quant à elle s'éteindra avec Marie-Constance de LANDSPERG le 18 juin 1842.



 Les barons de TURKHEIM

Les ruines du château et celles du prieuré de TRUTTENHAUSEN seront rachetées par la famille DE TURKHEIM. Entre 1860 et 1880 la baron Rodolphe de TURKHEIM fera effectuer d'importants travaux de consolidation et de restauration du monument. Une autre importante campagne a eut lieux dans les années 2000.

Le château est classé monument Historique en 1965.



ÉTAT ACTUEL

Les ruines bien qu'envahies par la végétation sont grandioses. Il subsiste un imposant donjon carré, le façade d'un palais gothique flanqué d'un oriel de chapelle. Deux tours d'angle et une vaste basse-cour.

ACCÈS

Peu après le mont SAINTE-ODILE en direction BARR, prendre vers SAINT-NABORD. De là deux possibilités soit  stationner le véhicule sur l'accotement de la route quelques centaines de métres après l’intersection et suivre le sentier balisé (30 minutes de marche). Un autre itinéraire plus facile consiste à stationner le véhicule au début du chemin menant à la maison forestière de LANDSBERG à environ un kilomètre de l'intersection. Après 35 minutes de marche sur terrain à peu prêt plat on accède au château.


VUES DU SITE

Croquis des ruines ( collection personnelle)



Reconstitution (collection personnelle)



La basse-cour et le château



Mur d'enceinte de la basse-cour


Vue générale


Courtine sud-ouest


Courtine Nord-Est



Latrines du corps de garde


communs et tour d'angle ouest


Cheminée


Intérieur de la tour d'angle Ouest


Tour d'angle Nord-Ouest


Intérieur de la tour d'angle Nord-Ouest


Le corps de garde


Façade du palais


Oriel de la chapelle


intérieur de l'oriel


La salle des chevaliers


Intérieur du palais


Intérieur du palais

Embrasure de tir


Fenêtre


Le donjon en 1980


Le donjon en 2016


Extérieur du mur Nord du palais

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire