mardi 5 août 2014

CHÂTEAU DE ROSEMONT

LE CHÂTEAU DE ROSEMONT (90) :

RUINE VERTIGINEUSE

SITUATION

Le château de ROSEMONT se trouve sur la commune de  Riervescemont (90) à 500 mètres d'altitude sur un impressionnant rocher à pic et en surplomb.

HISTOIRE

La construction du château remonte au XI° siècle. Le château sera les siège d'un important comté s'étendant sur une grande partie de l'actuel département du TERRITOIRE DE BELFORT. C'est Louis de MOUSSON ( famille Lorraine) qui est aussi comte de MONTBELIARD, de FERRETTE et d'ALTKIRCH qui édifie la forteresse. En 1321, par mariage, le comté passe au marquis de BADE, puis en 1333 à la Maison d'AUTRICHE.

A la fin du XIV° siècle l'on rédige une constitution dite « COUTUMIER DU ROSEMONT » concernant les règles de justice du comté de concert avec la justice des châteaux de BELFORT et de FERRETTE. Les affaires étaient jugées en dernier ressort à ROSEMONT qui possédait son gibet.

Le château est engagé en 1360 à Pierre de BOLLWILLER, en 1363 à Marguerite de BADE, en 1447 à Erkinger de HUGENHOVEN, en 1456 à Pierre de MORIMONT, en 1457 à Rodolphe de SULTZET, il retourne aux MORIMONT en 1459. La maison d' AUTRICHE de retrouvera la pleine propriété du château qu'en 1563.

En 1365 la place à maille à partie avec la bande d'Arnaud de CERVOLE, en 1375 à celle d'Enguerrand de COUCY, à chaque fois le comté subira les horreurs des routiers.

En 1444, le château est pris par les français. En 1525, c'est la guerre des Paysans ou des Rustauds. Le meneur local Jean André de CHAUX est arrêté à PLOMBIERES (88) par le sire de RIBEAUPIERRE et livré au conte de MORIMONT qui le fera pendre.

Lors de la Guerre de Tente-Ans, en automne 1632, le troupes suédoises s'emparent de la place et la démantèle après s'être livrées aux horreurs habituelles sur les populations.

Le titre de comte de ROSEMONT est aujourd'hui porté par la famille princière de MONACO, les GRIMALDI qui sont les héritiers des seigneurs du lieu.

ETAT ACTUEL

Les ruines sont dans un état déplorable au point où une grande partie des vestiges ont disparus au cours des vingt dernières années. Toute une partie haute s'est récemment effondrée. Il faut dire que les lieux sont pratiquement inaccessibles.

ACCÈS


A VESCEMONT remonter la vallée de la ROSEMONTOISE, la route passe au pied du rocher. La ruine peut être atteinte à pied par un sentier, mais le site non sécurisé est très dangereux du fait du précipice existant sur trois côtés.


VUES DU SITE



Croquis des lieux



Rosemont sur une gravure du XIX° siècle (collection personnelle)



Le château au début du XX° siècle



C'est toute la partie qui se trouve au dessus du personnage qui s'est récemment écroulée



En 1973, l'arche était encore visible



Vue du rocher en surplomb



Les ruines en 2014



Les murs émergent à peine de la végétation



Dans le château, de tous côtés, le vide...



Les ruines en vue rapprochée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire