mercredi 29 octobre 2014

CHÂTEAU D' ISENBOURG

LE CHÂTEAU D' ISENBOURG (68) :


UN CHÂTEAU HANTE ?


C'est du moins ce que le tradition locale en dit bien qu'aujourd'hui il serve de cadre à une hostellerie de luxe...

SITUATION


Le château d'ISENBOURG domine à 225 mètres d'altitude la ville de ROUFFACH (68).


HISTOIRE


Ce serait le plus ancien château d'Alsace puisque cité au VII° siècle comme possession de l'évêque de STRASBOURG SAINT-ARBOGAST. Il reçoit le château directement du roi mérovingien DAGOBERT Ier en récompense de la guérison miraculeuse de son fils SIGEBERT. Au VIII° siècle c'était une demeure occasionnelle pour les rois d'Austrasie.
Remanié fortement aux XI° et XII° siècle, le château est tenu par un bailli de l'évêque de STRASBOURG. L'histoire de la ville de ROUFFACH et du château sont intimement liées. En 1198 Philippe de SOUABE en lutte contre l'évêque ravage la ville et le château. Plus tard, nouveau siège mené par le comte de FERRETTE en lutte contre Albert de HABSBOURG et l'empereur Adolphe de NASSAU.
Lors de la guerre de Cent Ans les troupes d'Enguerrand de COUCY sèment la désolation, puis en 1444 c'est au tour des Armagnac du futur roi de France LOUIS XI de sévir.

De 1475 à 1477, le château sert de résidence au duc de Lorraine RENE Ier ( le roi René) dépossédé de ses biens par CHARLES LE TEMERAIRE.
En 1501 épidémie de peste qui se déclare à nouveau en 1594, puis en 1629...

En 1612, l'archiduc LEOPOLD V va ériger un nouveau château de style renaissance. Les travaux s’achèveront en 1626.
Lors de la guerre de Trente Ans, tous les belligérants ont tout à tour occupé la place. En 1632 les troupes françaises commandées par Achille de MANICAMP endommage le château. En 1664 l'évêque Egon de FURSTENBERG fait restauré le palais, mais en 1787 celui-ci présentait à nouveau un état déplorable.

Vendu comme bien de la Nation en 1792, il est entièrement rasé en 1822 et remplacé par l'édifice actuel en 1885 pour le comte d'un viticulteur qui utilisa les caves originales du château pour y entreposer son vin.

Longtemps fermé, on le dit hanté par je ne sait quel fantôme quand en 1980, il est transformé en hôtel-restaurant.

ETAT ACTUEL

De l'ancienne forteresse ne subsistent que les caves voûtées et de rares vestiges de circonvallations. Les bases d'une tour féodale subsistent sur le parking du restaurant.


VUES DU SITE



Illustration ancienne du château d'ISENBOURG et de la ville de ROUFFACH




Le château au début du XX° siècle(collection particulière)




ISENBOURG actuellement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire