dimanche 26 octobre 2014

CHÂTEAU DE GONDRECOURT

LE CHÂTEAU DE GONDRECOURT (55) :


OBJET DE LITIGES FRANCO-LORRAINS


SITUATION


Le château de GONDRECOURT domine la cité de GONDRECOURT-LE-CHÂTEAU (55) à 315 mètres d’altitude environ.



HISTOIRE


Le château voit le jour au début du XIII° siècle. Il est habité par la Dame de RINEL et dépend du comte de BAR, lequel en inféodé par le comte de CHAMPAGNE en 1279. A cette époque nous trouvons une famille de GONDRECOURT. Les VAUDEMONT tentent sans succès de s'approprier la forteresse en 1288. Le château passe sous la coupe du roi de France PHILIPPE IV LE BEL en 1304 et laissé en fief aux comtes de BAR. Avec le XIV° siècle arrivent les ennuis, en 1368 alors que le château est tenu par Colart des ARMOISES, il est pris par les messins. Le châtelain et 13 gentilshommes de la cité de GONDRECOURT sont décapités.
Après ses événements le château est reconstruit et modernisé. Il est tenu par les POULENGY. En 1392 naquit à GONDRECOURT Bertrand de POULENGY dit POLLICHON qui accompagnera JEANNE D'ARC depuis VAUCOULEURS en 1429. En 1459, Henri ARNOLIN, curé de GONDRECOURT témoignera au procès de réhabilitation de JEANNE D'ARC.

En 1436, RENE Ier de LORRAINE (le roi René) est en délicatesse avec Philippe de BOURGOGNE. GONDRECOURT est donné en garantie aux bourguignons. En 1449 la place est tenue par les Anglais commandés par Richard MERBURRY. Les écorcheurs de METZ assiègent et ravagent le château en 1467. RENE II réclame réparation qu'il n'obtiendra jamais et il lui faudra attendre 1497 pour retrouver son château et le remanier profondément. Dès 1539 le duc ANTOINE doit se défendre contre le roi de France FRANCOIS Ier qui revendique la propriété du château. Le conflit va durer. Le régent de Lorraine NICOLAS s'opposera à HENRY II et ce n'est qu'en 1553 que le duc CHARLES III recouvrera la pleine propriété sur GONDRECOURT. CHARLES III donnera la place à son fils François de VAUDEMONT. Au XVII° siècle le château est à nouveau réaménagé.

GONDRECOURT est rasé en 1633 sur ordre du roi LOUIS XIII. En 1656 la seigneurie appartient au maréchal FRANCOIS DE L'HÔPITAL, mais le château reste ruiné. La presque totalité de la forteresse va disparaître servant de carrière, mais au XIX° siècle l'on y aménage un palais de justice et une prison.
Longtemps laissé à l'abandon, le château abrite aujourd'hui un musée du cheval.


ETAT ACTUEL

Le l'importante forteresse il ne subsiste qu'une tour médiévale accolée à un bâtiment teinté de style renaissance.


ACCÈS


A GONDRECOURT, suivre les indication du musée du cheval.


VUES DU SITE



Vue du château depuis une rue du village




Le château




vue rapprochée




La tour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire