samedi 26 juillet 2014

CHÂTEAU DE HERRENSTEIN

LE CHÂTEAU DE HERRENSTEIN (67) :

FORTERESSE MESSINE PUIS REPAIRE DE BRIGANDS



Le HERRENSTEIN est un château injustement oublié parmi les grandes ruines d'Alsace. Mentionnée comme "vestiges insignifiants" dans la plupart des ouvrages spécialisés, c'est pourtant une vaste forteresse dont la visite s’avère très intéressante...


SITUATION

Le château de HERRENSTEIN est situé sur la commune de NEUWILLER-LES-SAVERNE (67) à 402 mètres d'altitude.


HISTOIRE

Le château a été construit entre 1194 et 1201 sur l'ordre de l'évêque de METZ afin de protéger l'abbaye de NEUWILLER qui dépend de cet évêché. Le château est confié à Albert de DABO jusqu'à l’extinction de cette famille vers 1260. L'évêque de METZ Jacques de LORRAINE y fait creuser une citerne. A partir de 1367, le château qui est engagé à divers propriétaires deviendra un repaire de brigands qui terrorisent la contrée.
En 1396, les troupes de l'évêque de STRASBOURG s'emparent du château, le prélat rachètera la place aux divers engagistes. Vers 1569, le château est adapté à l'artillerie moderne. En 1652 le château est vendu au général REINGOLD de ROSEN.

Le HERRENSTEIN est détruit par les troupes françaises en 1673. La ruine servira de carrière notamment lors de l'agrandissement du château de LICHTENBERG.

Vendu à la Révolution comme Bien de la nation, la ruine va changer de propriétaire à plusieurs reprises. En 1778 on y trouve une habitation pour un garde-chasse et un garde-forestier. En 1790 l'on y creuse la cave voûtée toujours visible aujourd'hui. Une exploitation agricole va s'y installer et y rester jusqu'en 1925. De même une auberge sera aménagée dans l'ancienne chapelle. Elle sera exploitée jusque vers 1920.

Aujourd'hui cette propriété privée est laissée dans le plus complet abandon...

ETAT DES RUINES

Construit sur un rocher mesurant 110 mètres sur 38 à la largeur maximale, les vestiges sont étendus sur toute sa surface. Le principal vestige, l'auberge, n'a rien de médiéval. Il en est de même pour la cave. Le donjon pentagonal a quasiment disparu. Quelques marques de tâcherons subsistent sur les pierres.

ACCÈS



Laisser le véhicule au col traversé par la route menant de NEUWILLER-LES-SAVERNE à LA PETITE PIERRE (67). Après 50 minutes de marche sur un sentier balisé, on atteint le HERRENSTEIN. Un autre itinéraire plus pentu part du village de NEUWILLER LES SAVERNE.


VUES DU SITE 





Croquis des lieux (réalisation personnelle)




Reconstitution -collection personnelle)




PHOTOS PRISES EN 1984


Restes de l’enceinte



Ruines de l'ancienne auberge englobant les restes de la chapelle. 




Cette auberge constitue le principal vestige du château, elle n'a pourtant rien de médiéval. La charpente s'est aujourd'hui effondrée





l'entrée de la cave





Vue de l'extrémité Est du rocher




PHOTOS RÉALISÉES EN 2015




Extrémité Est - Une partie du mur sur l'arche n'existe plus...




détail de l'arche




Vue sens Nord-Sud 




Courtine Nord-Est




Arche de décharge





En suivant le rocher




Vers la basse-cour




La basse cour taillée dans le roc




Vestiges du donjon




Entrée actuelle et chapelle-auberge




La chapelle dont la charpente c'est effondrée à l'intérieur




Les logis




L'enceinte Nord-Est vue depuis la cour




La cour principale et la chapelle




Vue intérieure de la muraille posée sur la grande arche extérieure




Courtine Sud-Ouest




Coté Sud-Ouest du château




Vestiges Nord




L'entrée de la cave moderne est proche du donjon




Entrée de la cave




Intérieur de la cave

1 commentaire: