mercredi 27 juillet 2016

CHÂTEAU DE HUGSTEIN

LE CHÂTEAU DE HUGSTEIN (68):

RÉSIDENCE DES ABBÉS DE MURBACH ET PRISON ECCLÉSIASTIQUE

SITUATION

Le château de HUGSTEIN se trouve à cheval sur les communes de GUEBWILLER et de BUHL (68) De sa position située à 389 mètres d'altitude, le château surveille la vallée du FLORIVAL et le vallon de MURBACH.

HISTOIRE

Entre 1228 et 1236 l'abbé Hugues de ROUGEMONT appelé aussi de ROTHENBOURG surveilla l'érection du château-fort. La place deviendra la résidence habituelle des princes-abbés de l'abbaye de MURBACH (voir ce nom). Hugues donnera son nom au château. Il suivra l’empereur Frédéric BARBEROUSSE en Terre Sainte lors des Croisades. En 1300 la place est inféodée aux nobles de HUS qui la conserveront peu de temps. Thierry et Renaud de MONTBELIARD reconnus chevaliers félons seront emprisonnés au château. En 1313 la chapelle castrale est consacrée.

Au XV° siècle l'abbé Barthélémy d'ANDLAU réaménage les fortifications. On lui doit la construction de la porte forte . En 1476 l'abbé décède au château. C'est alors qu'un bien étrange événement va se produire. Le cercueil est chargé sur un char afin de conduire le défunt dans l'abbatiale pour l'inhumer. Le cheval ne peut ébranler l'attelage. On y attelle deux autres chevaux en renfort qui parviendront laborieusement à mener le corbillard jusqu'à l'abbaye. On raconte que l'on a ouvert de cercueil pour rendre un dernier hommage au défunt, mais que ce cercueil était vide. DIABLERIE!. 

Sans doute sommes nous là dans le domaine de la légende.



Grandes armoiries des princes-abbé de LURE et MURBACH


Au XVI° siècle deux nouvelles tours sont construite par l'abbé Georges de MASEVAUX. A la mort de cet abbé en 1542 survient une querelle de succession entre Henri de JESTETTEN et Rodolphe STOER de STOERENBOURG déjà abbé de HONCOURT. JESTETTEN se retranche au HUGSTEIN qui alors assiégé et pris. En 1598 la foudre s’abat sur le château. Les parties intactes vont servir de geôle au profit de l'inquisition qui y enferme hérétiques, protestants et sorciers de tous poils. Plusieurs d'entre eux furent brûlés sur l'esplanade de située au sud du château. Le HUGSTEIN est abandonné au début du XVIII° siècle et livré aux démolisseurs.

Le château est classé Monument Historique par les autorités allemandes en 1898.

ETAT ACTUEL

Les ruines ont récemment fait l'objet d'une vaste campagne de restauration et de mise en valeur. L'enceinte extérieure autrefois invisible est désormais dégagée de la végétation. Il subsiste un belle porte forte et la base d'un donjon cylindrique de dix mètres de diamètres. Les angles du château sont arrondis comme au GEROLDSECK-SARRE -voir ce nom. La quasi totalité des pierres de recouvrement des murailles ont disparu. Un pan de mur entier et fortement penché est étayé par un pilier.


ACCÈS

A l'Est de la ville de GUEBWILLER, suivre le fléchage routier indiquant le château. Laisser le véhicule sur le parking proche d'un établissement de santé. On parvient au château après quinze minutes de marche sur un sentier qui par temps humide ou au printemps se transforme en ruisseau (bain de pied garanti!). Il existe un accès plus court par un sentier au départ de la route menant à BUHL. Mais il n'y a plus de possibilité de parking.

VUES DU SITE



Croquis des ruines ( réalisation personnelle)




Reconstitution (collection personnelle)




Arrivée au château. A gauche, la "place des bûchers"




Vue générale coté Est




La porte en 1972




De nos jours la grande meurtrière a été comblée




Vue générale coté Nord-Est




Vue générale coté Nord




La porte vue du fossé




Défenses de la porte et meurtrière comblée




Canonnière




Lices Nord




Mur Ouest




Mur oblique, pilier et accès aux parties hautes




Angle Sud Ouest du château




Les logis




Le donjon




La grande baie en 1972




Donjon et grande baie en 2016




Le fossé et des cônes d'éboulis




Façade Sud vue depuis "l'esplanade des bûchers"




Détail sur les arches de décharge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire