samedi 9 juillet 2016

CHÂTEAU D'OBERKIRCH

LE CHÂTEAU D'OBERKIRCH (67) :


DEMEURE D'UN AMIRAL

Ce château est aussi appelé HELL ou HELL-OBERKIRCH.

SITUATION

Le château d'OBERKIRCH se trouve sur la commune d'OBERNAI (67), à l'Ouest de la ville, en bordure de la route d'OTTROTT, au fond d'un espace herbeux où se trouve les ruines d'une église du même nom à 200 mètres d'altitude.


HISTOIRE

Le château existe déjà au XII° siècle, mais l'on ne connaît que très peu d'événements historiques sur cette forteresse au moyen-âge. La place est tenue par la famille d'OBERKIRCH. A cette époque le château présente un plan de château dit "à la lorraine" avec un donjon central ou intégré à l'enceinte et quatre tours d'angle rondes, le tout entouré d'un fossé. 


Les nobles d'OBERKIRCH


Au XV° siècle les OBERKIRCH sont co propriétaires des châteaux de WASIGENSTEIN -67 ( voir ce nom).  En 1536 un conflit éclata entre les châtelains qui prêchaient la réforme et les bourgeois d'OBERNAI fidèle au catholicisme. Depuis le XII° siècle, l'église SAINT-JEAN dépendante du château  avait été le point de départ du village aujourd'hui disparu d'OBERKICH. Des offices religieux y furent célébrés jusqu'en 1547 avant de devenir un foyer du protestantisme tenu par un certain Paul SOLDINUS de GEMMINGEN. L'église ne fut rendue à la foi catholique qu'en 1741. Cet édifice est aujourd'hui en ruines.

Le château médiéval a sans doute connu les affres de la guerre de Trente-Ans.

Vers 1780, le baron d'OBERKIRCH épouse Henriette de WALDNER DE FREUNDSTEIN amie d'enfance de Sophie Dorothée de WURTEMBERG qui deviendra tsarine de Russie. Les OBERKIRCH n'avait plus d’héritier mâle. Marie-Philippine d'OBERKIRCH épousera en seconde noce  le chevalier François HELL qui sera guillotiné en 1794. Les HELL prennent alors le nom de HELL-OBERKIRCH. En 1808 Chétien HELL est gouverneur de l’Île de BOURBON (île de la Réunion) de 1838 à 1841 avant de devenir amiral et préfet maritime à CHERBOURG. En 1842 Chrétien HELL fait raser le château et reconstruire l'édifice actuel. Il s'y retire et s'y s'éteint en 1864. 

Pendant le premier conflit mondial le château est transformé en quartier général de la Xème armée allemande. En 1940 de château est pillé par les nazis puis, jusqu'en 1944 il est occupé par les S.S. qui y installent un centre de formation pour leur personnel féminin.

En 1947 la dernière descendante des HELL-OBERKIRCH vend le château à la ville d'OBERNAI. Il est actuellement en travaux de restauration.


ETAT ACTUEL

L'édifice actuel fait bien pâle figure et semble complètement abandonné, pourtant des panneaux informatifs nous apprennent qu'un permis de construire est délivré par son réaménagement...

Les bases de tours rondes médiévales subsistent, ainsi que les fossés. Le reste n'a aucun rapport avec un château fort.


ACCÈS

Seule une visite extérieure est possible.


VUES DU SITE



Vue aérienne (Géoportail) L'étoile rouge indique l'emplacement du château,
la jeune celui de l'église




Vue générale




Fossé Est




Base de tour médiévale




L'entrée




Fronton héraldique




Angle Sud-Est




Pavillon Nord-Ouest




L'EGLISE


Fossé Nord




Ruines de l'église SAINT-JEAN 




Le clocher




Extrémité Ouest

2 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur Lecomte,
    Ca me fait plaisir de voir toutes ces photos.... je suis un des derniers descendants de la Famille de l'Orne d'Alincourt, ce sont mes Grands Parents qui ont vendu le château à la ville d'Obernai.... Mon Père décédé a été baptisé dans la chapelle du Château.
    Merci beaucoup
    Bien cordialement
    Hubert de l'Orne d'ALincourt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur.
      Je suis ravi que mon article sur le château d'OBERKIRCH trop souvent méprisé des ouvrages spécialisé vous ai fait plaisir. Je ne suis qu'un amateur passionné depuis toujours par les vielles pierres.
      Cordiales salutations.

      Supprimer