jeudi 26 octobre 2017

ABBAYE SAINT-MANSUY

ABBAYE SAINT-MANSUY (54):

MAZARIN FUT L'UN DE SES ABBES

SITUATION

Les vestiges de l'abbaye SAINT-MANSUY se trouvent au nord-est de la ville de TOUL autour de la place SAINT-MANSUY, à 210 mètres d'altitude.  

HISTOIRE

La religion chrétienne arrive à TOLLUM (TOUL) capitale du peuple celtique des Leuques à partir du II° siècle. Le futur diocèse s'étendra sur tout le territoire Leuque suivant les circonscriptions définies sous l'empereur DIOCLETIEN, d'où le nom de diocèse. MANSUETUS (Mansuy) sera le premier évêque reconnu du diocèse de TOUL. Il aurait tenu cet office entre 338 et 375. C'est un contemporain de SAINT-EUCHAIRE, martyr exécuté à LIVERDUN et de son frère SAINT-ELOPHE martyrisée à SOULOSSE (88) - voir ce nom. 

SAINT-MANSUY est fêté le 31 août suivant de rituel de SAINT-DIE au le 3 septembre. A sa mort il est déposé dans une crypte de l'église SAINT-PIERRE située hors les murs de la cité touloise. Au XI° siècle Brunon de DABO EGUISHEIM, évêque de TOUL devenu pape sous le nom de LEON IX officialise le culte de SAINT-MANSUY.





Gisant de SAINT-MANSUY à la Cathédrale de TOUL


L'abbaye fut fondée au X° siècle à l'initiative de SAINT-GERARD, évêque de TOUL. Les premiers moines sont issus de l'abbaye école bénédictine de SAINT-EVRE. Son premier abbé sera ADAM. L'abbaye est reconnue en 965. Elle aura la charge de garder des reliques de son saint patron. Plusieurs de ses abbés seront des personnages illustres. Outres ceux issus de la noblesse locale comme les familles de GONDRECOURT ou de HOUDELAINCOURT, il y aura le cardinal Jean de LORRAINE, le prince Armand DE CONTY, le cardinal Jules MAZARIN, Philippe de VENDÔME, grand prieur de France. son dernier abbé sera le conseiller d'Etat Louis-Augustin BERTIN entre 1773 et 1779. 

L'évêque Hugues DES HAZARDS prélève le crâne de SAINT-MANSUY en 1506 pour le placer dans un reliquaire toujours conservé à la cathédrale de TOUL.

En 1552 l'abbaye est saccagée mais le tombeau du saint-évêque sera préservé. Pourtant la même année, elle accueille un visiteur de choix en la personne du roi de France HENRI II visitant sa nouvelle province des TROIS ÉVÊCHÉS. En 1607 l'abbaye rejoint la congrégation de SAINT-VANNE.


Le monastère est fermé lors de la Révolution. En 1792 l'évêque constitutionnel de NANCY Monseigneur DE LALANDE fait transférer les reliques de SAINT-MANSUY en l'église SAINT-ETIENNE de TOUL. 

L'abbaye est livrée aux démolisseurs. L'abbatiale est partiellement détruite puis transformée en maison d'habitation une grande partie des bâtiments monastiques subissent le même sort. Le 18 mai 1980 le quartier est touché par un incendie. Le tombeau de SAINT-MANSUY est exhumé en 2004. D'abord exposé au musée de la ville, il est actuellement visible dans la cathédrale. 



Les vestiges de l'abbaye ne sont ni inscrits ni classés par les monuments historiques.


ÉTAT ACTUEL

Il subsiste quelques restes de l'église en cours de restauration, d'une chapelle, du cloître et de plusieurs portes. Toute une partie de l'édifice n'est pas accessible car privée.

ACCÈS

Allez place SAINT-MANSUY, vous êtes à l'emplacement de l'abbaye


VUES DU SITE



Quartier SAINT-MANSUY et emprise de l'abbaye (Géoportail)


Le portail de l'abbaye au début du XX° siècle (collection particulière)


Même lieu en 2017


sous le porche



Inscriptions diverses


La chapelle


Coté Nord de l'église


Entrée de l'église


Le chœur de l'église



Autre porche


Détail du mur du cloître



Coté Ouest de l'abbaye

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire