samedi 12 juillet 2014

CHÂTEAU DES THONS

LE CHÂTEAU DES THONS (88) :

VICTIME DE L’AVIDITÉ AMÉRICAINE

HISTOIRE

Construite au cours du moyen âge, cette maison forte assurait la sécurité de la frontière du duché de Lorraine et du Barrois Mouvant placé sous suzeraineté du roi de France. Cette province est habituellement nommée Marche de Lorraine. L'édifice actuel est érigé sur les fondations médiévale vers 1604. Le nouveau château conservera fossé et canonnières. Au XVI° siècle le château est habité par la puissante famille Du CHATELET. Jean DU CHATELET y séquestre son frère René afin d'obtenir de lui la renonciation à son héritage. La place est probablement démantelée au cours de la guerre de Trente-Ans.
La place est délaissée par les DU CHATELET qui la vendent en 1719 aux TOUSTAIN DE VIRAY.
A la Révolution la famille émigre. En 1857, le château est partagé entre plusieurs propriétaires qui le délaisse complètement. Son parc est transformé en terrains agricoles.

En 1917, le château est transformé en logis pour officiers américains. L'un d'eux est tué par un mari jaloux, il est le fils de Ashbel BARNEY, multimillionnaire new-yorkais. Ce dernier qui croit que son fils est mort aux THONS par fait de guerre rachète le château. Il perçoit même une aide de l'état pour sa reconstruction. Au lieu de ça, BARNEY fait démonter pierre par pierre toute l'aile droite et la moitié du corps central, ainsi que toutes les sculptures et décoration et les fait envoyer aux U.S.A.

Le château est reconstruit à LONG ISLAND en 1927 et reçoit le nom de CHATEAU DES THONS...

Ce qui reste du château dans les Vosges sera acquis par la famille d'un haut magistrat et sera converti en ferme.

SITUATION


Ce qui reste du château s’élève au nord du villages des PETITS-THON, en bordure de la Saône, juste en face du célèbre prieuré des THONS. Il conserve le plus grand colombier du département des Vosges. C'est une propriété privée qui ne se visite pas. Ce château ne fait l'objet d'aucun classement.  

VUES DU SITE


Vue générale


Entrée du château et pigeonnier



Le château reconstruit aux U.S.A.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire