mercredi 20 mai 2015

CHÂTEAU DE FREUNDSTEIN

LE CHÂTEAU DE FREUNDSTEIN (68):

LE PLUS HAUT CHÂTEAU DES VOSGES

SITUATION

Le château de FREUNDSTEIN se trouve sur la commune de WUENHEIM (68) à 984 mètres d'altitude, en bordure de la route des crêtes et au pied du point culminant des Vosges, le BALLON DE GUEBWILLER ou GRAND-BALLON. Ce château est le plus élevé du massif vosgien.

HISTOIRE

Le château de FRENDSTEIN a été élevé au cours du XIII° siècle. Il est tenu par la famille de GUEBWILLER sous double suzeraineté de l'abbé de MURBACH et le l'évêque de STRASBOURG. En 1297 il est inféodé aux nobles WALDNER, mais s'agit-il peut-être de la même famille. Ceux-ci prendront le titre de WALDNER de FREUNDSTEIN.
Lors du séisme de 1356, le château sera fortement ébranlé
En 1441 deux bouchers mulhousiens sont détenus au château suite à un litige avec le noble ZU RHEIN. Le château est assiégé par les mulhousiens afin d'obtenir la libération des captifs. En 1490 un litige éclate entre les WALDNER de FREUNDSTEIN et l'évêque de STRASBOURG, ce qui provoque un second siège mené entre autre par les habitants de SOULTZ où l'évêque possède le château de BUCHENECK.


Les sires WALDNER de FREUNDSTEIN


La révolte des Rustaud fait rage en 1525 et les insurgés prennent le château qui est livré aux flammes.
Reconstruite la forteresse allait connaitre un court répit car la foudre s'y abat en 1562. Restauré une seconde fois, il est abandonné par ses seigneurs au cours du XVI° siècle.

Survient la première guerre mondiale. Le FREUNDSTEIN va reprendre du service et sera transformé en observatoire par l'armée française lors des combats de VIEIL-ARMAND. Les Allemands pilonnent la place et réduisent fortement les vestiges médiévaux . Après le conflit, les ruines sont restaurées et l'on en profite pour insérer des douilles d'obus et autres mitrailles dans les murs du château. L'escalier d'accès quant à lui ne sera pas restauré et disparaîtra définitivement à la fin des années 1970, mais de toute façon, il était devenu inutilisable. 

Le FREUNDSTEIN qui est encore aujourd'hui la propriété de la famille WALDNER de FRENDSTEIN est classé Monument Historique en 1922.

ETAT ACTUEL

Outre les fossés, il subsiste une partie du donjon d'habitation et divers aménagement du rocher contemporains du premier conflit mondial.

ACCÈS

Sur la route des crêtes, emprunter un chemin rural qui dessert une prairie au pied du château entre le col Amic et la ferme-auberge du FREUNDSTEIN. Y laisser le véhicule . Suivre le GR 5 durant dix minutes pour accéder aux ruines.
Il y a deux cheminements pour atteindre le sommet du rocher. Les deux sont assez sportifs puisqu'il faudra escalader la paroi rocheuse sur environ 10 mètres.


VUES DU SITE



Croquis du site (réalisation personnelle)




Gravure ancienne du château (collection particulière)




Les ruines au début du XX° siècle (collection particulière)




Le Grand-Ballon et le château dans les années 1960 (collection particulière)




L'arrivée sur les lieux




Escalier contemporain des combats 14/18




Pointe Nord du rocher




Façade Est et emplacement de l'escalier 




Stigmates guerriers




Fossé Ouest




L’accès Sud




L'accès Est s'avère encore plus difficile




Dans le château



Le Grand-Ballon



Intérieur du donjon




Salle taillée dans le granit




Détail de la porte aménagée par les militaires




Une baie




Côté Nord




coté Est




Extrémité Est du rocher




Vue vers le village de GOLDBACH-ALTENBACH et au loin 
le massif du DRUMONT.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire