dimanche 20 août 2017

''CHÂTEAU'' DES SARRAZINS

LE ''CHÂTEAU'' DES SARRAZINS (88):

OPPIDUM CELTIQUE

SITUATION

L'oppidum dit "château des SARRAZINS" se trouve sur la commune d'ETIVAL-CLAIREFONTAINE. Il occupe le sommet de la tête de REPY à 492 d'altitude et englobe l'ensemble rocheux constitué par les roches de la PIERRE D'APPEL et de la POÊLE.


HISTOIRE

Au cours des années 1960, un projet d'implantation d'une antenne relais de télévision entraîne un chantier de fouilles archéologiques sur l'emplacement retenu pour les travaux. L'endroit nommé CAMP DES SUÉDOIS ou CHÂTEAU DES SARRASINS avait déjà fait l'objet de fouilles au XIX° siècle. Un important oppidum comprenant les vestiges de 37 constructions est mis à jour. Les sondages dureront de 1967 à 1969 pour aboutir au classement du lieu au titre des Monuments Historiques le 24 octobre 1969.

Pendant du camp celtique de LA BURE - voir ce nom, qui lui occupe la rive opposée de la Meurthe,  le site de la côte de REPY révèle une occupation humaine remontant à l'an 2000 avant J.C. L'oppidum Leuque aurait été édifié vers 250 avant J.C. Les lieux ont été désertés aux alentours de l'an 15 av J.C, sans doute détruits par les armées de l'empereur AUGUSTE en lutte contre les Germains. L'endroit revivra entre les années 150 et 230 comme l'ont prouvé des restaurations du système de défense datées de cette époque. Un cimetière païen datant des VI° ou VII° siècle a été découvert. Certains historiens pensent qu'une construction défensive a été aménagée au haut Moyen-Âge d'où la dénomination de "château". Au XIII° siècle, une ferme occupait encore le sommet de la tête de REPY.

Les fouilles ont permis d'établir que le site possédait des maisons dont les tailles maximum étaient de 15 mètres sur 6. Il y avait plusieurs sites métallurgiques sur lesquels on a découvert des scories et de nombreux objets de fer; il y avait aussi comme à LA BURE plusieurs lieux dédiés aux pratiques religieuses comme le BECHOT DES OISEAUX au sommet de la roche de la Poêle qui est une vaste cupule de 80 centimètres de diamètre.


ETAT ACTUEL

Des vestiges de murailles sont visibles sur la Pierre d'Appel. Le site s'étend sur 2,5 hectares mais les vestiges sont plus que discrets car la végétation a repris ses droits et il faut deviner l'emplacement des remparts et des fossés. Depuis la pierre d'Appel qui est un impressionnant ensemble minéral, la vue vers les vallées de la MEURTHE et du RABODEAU est unique. 

ACCÈS

A ETIVAL-CLAIREFONTAINE, passer devant l'abbaye , traverser le pont de LA VALDANGE et emprunter l'étroite rue qui s'embranche après ce pont. Après les dernières maisons stationner le véhicule au premier embranchement forestier. Un sentier mène au site en 40 minutes de forte montée.


VUES DU SITE



Croquis du site


La côte de REPY et la PIERRE d'APPEL


Sous les roches


Arrivée sur le site




Les roches


Le plateau rocheux



La "tour"


Mur antique


Roche de la POÊLE et le BECHOT DES OISEAUX
(Béchot en vosgien veut dire verre à boire ou bol)


Gros plan sur le "béchot"


Le rocher observatoire


Les fossés


Emplacement d'un chantier de fouilles


Les fouilles en 1971


Près des remparts en 1971


Traversons la passerelle pour jouir du panorama


Vallée de la Meurthe. Au second plan on voit
les papeteries de CLAIREFONTAINE


La vallée du Rabobeau et MOYENMOUTIER


Le château de la HAUTE-PIERRE ( voir ce nom)


L'abbaye de MOYENMOUTIER (voir ce nom)



L'abbaye d'ETIVAL (voir ce nom)


Vers SAINT-DIE et le HOHNECK


Hameau de SAINT-BLAISE et RAON-L'ETAPE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire