vendredi 20 octobre 2017

CHÂTEAU DES FÉES

LE CHÂTEAU DES FÉES (88):

Le présent article est une réécriture d'un précédent consacré au même site motivée par une nouvelle visite des lieux.

ENCEINTE ÉNIGMATIQUE


SITUATION

Le CHÂTEAU DES FÉES se trouve sur la commune PLOMBLIERES LES BAINS (88), au hameau de CLAIREFONTAINE proche de RUAUX, dans la forêt du FAYS-BOIS,  à 450 mètres d'altitude.

HISTOIRE

Les vestiges présentent un type de construction polygonal remontant au XI° siècle. Il est probable que la construction du château du temps des ducs de Lorraine THIERRY II Le Vaillant ou SIMON 1er Le Gros. L'abbesse de REMIREMONT n'acceptant pas cette construction sur ses terres aurait fait stopper les travaux qui seraient restés inachevés.

Au XIX° siècle, le site présentaient encore des courtines hautes de quelques trois mètres. Ces vestiges vont constituer une aubaine pour fournir les matériaux nécessaires aux  travaux entrepris à l'église de RUAUX en 1971-72 et en 1889-91.

Certains historiens attribuent l'origine des ruines à l'époque préhistorique ou celtique. Il est vrai qu'au centre de l'enceinte ce trouve des roches parallèles formant un couloir et divers fragments minéraux qui seraient les vestiges d'un dolmen. D'autres y on vu une construction gallo-romaine destinées à contrôler l'accès à la Séquanie. Une autre hypothèse propose un château fort primitif de l'époque mérovingien qui gardait la frontière entre l'Austrasie et la Burgondie.

Une légende locale y voit un port destiné à ancrer les bateaux circulant sur un  lac légendaire alimenté par le Rhin. La tradition locale attribue l'édification du château aux fées qui tiennent un rôle important dans les légendes vosgiennes. Certaines de ces dames ont des natures bénéfiques ; d'autres sont maléfiques comme la fée HERQUEUCHE assimilée à CARABOSSE...


ETAT ACTUEL

Nous sommes en présence de ruines dont l'aspect en rappelle d'autres comme les châteaux de KOEPFEL ou de PETIT RINGELSTEIN (voir ces noms). 

Les ruines délimitent une surface plane de 45,5 mètres sur 31 entourant un amas de grosses roches dont certaines semblent avoir été taillées. Sur les cotés sud, la pente raide est encombrée d'un chaos rocheux. Les murs larges d'environ un mètre sont constitués de blocs de pierre taillés montés sans mortier.  

Le "dolmen" possède une allée délimités par six roches hautes de 1,20 mètre. 

ACCÈS

Au hameau de CLAIREFONTAINE, laisser le véhicule à l'embranchement avec un chemin forestier proche d'un chalet construit en lisière de bois. Ne vous fiez pas aux panneaux indiquant le Château des Fées à deux heures de marche...

En fait vous atteindrez les ruines en quinze minutes en suivant le cheminement indiqué  en rouge sur la carte ci-dessous. 


VUES DU SITE



Plan d'accès


Croquis des ruines (réalisation personnelle)


Les ruines sur une carte ancienne. Aujourd'hui il ne subsiste plus
de muraille de cette hauteur, comparez avec les deux personnages assis
(collection particulière)


L'esplanade. Au premier plan le "dolmen"


couloir du "dolmen"


cônes d'éboulis



Côté Sud


Enceinte Sud-Ouest


Le rempart en vue intérieure


Le rempart en vue extérieure



chaos rocheux et rempart Ouest


Vue extérieure de l'angle Sud




Enceinte Sud-Est


Vue rapprochée, sans doute l'endroit représenté sur la carte postale ancienne


Coté Nord de l'enceinte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire