samedi 9 avril 2016

ABBAYE DE MORIMOND

L'ABBAYE DE MORIMOND (52):

ABBAYE PRIMAIRE DE L'ORDRE CISTERCIEN

MORIMOND est avec CITEAUX, LA FERTE, PONTIGNY et CLAIVAUX l'une des cinq abbayes primaires de l'ordre de CITEAUX. Elle possédera plus de deux cent abbayes filles réparties dans toute l'Europe...

SITUATION

L'abbaye de MORIMOND se blottit dans la vallée du FLAMBART à environ 390 mètres d'altitude sur la commune de PARNOY EN BASSIGNY (52).


HISTOIRE

La fondation de l'abbaye remonte à l'an 1115 de la volonté d'Oloric d'AIGREMONT et de son épouse Adeline de CHOISEUL.  Au départ un ermite prénommé JEAN s'installa seul avant qu'Etienne HARDING, abbé de CITEAUX , à la demande de Joceran DE BRANCION évêque de LANGRES (52) ne décide d'y envoyer deux moines chargés d'organiser l'arrivée d'autres frères. MORIMOND était née. Le comte de BASSIGNY Simon de CLEFMONT donne son accord. ARNAUD Ier allait être le premier abbé. La première église est consacrée en 1154. Plusieurs étangs sont créés. Au XII° siècle, l'abbaye aura très vite un grand renom et attirera les plus grands comme Othon de FREISING qui deviendra abbé et qui est l'oncle de l'empereur Frédéric BARBEROUSSE.



L'abbaye de MORIMOND

Aux XII° et XIII° siècle de nombreux bâtiments sortent de terre et un important réseau de drainage et de canalisation hydrauliques sont construits. En 1348 l'épidémie de peste frappe l'abbaye. En 1475, les moines d'origine allemande sont capturés par de Capitaine de COIFFY qui les met à rançon. Au cours des guerres de religions l'abbaye subit de nombreuses destructions, notamment en 1572. 

Lors des conflits entre le France et la Lorraine au XVII° siècle, l'abbaye située à proximité de la frontière va en subir les conséquences. Avec la Guerre de Trente Ans, nouvelles destructions (1936). Durant ces événements les moines se réfugient à LANGRES et ne regagnent leur abbaye qu'en 1678. C'est alors que les bâtiments abbatiaux sont profondément remaniés.

En 1790 les vingt cinq derniers moines doivent céder leurs archives et richesses à la municipalité de BOURBONNE LES BAINS (52). L'abbé Antoine CHAUTAN quitte l'abbaye le jour des Rameaux de 1791. Immédiatement l'ensemble abbatial est exploité comme carrière de pierres. Sous l'égide entre autres de la famille PLANTIER l'église est provisoirement épargnée et l'on y installe une brasserie. Les aménagement hydrauliques des moines donnent naissance à une clouterie. Au XIX° siècle l'église s'effondre et disparaît presque entièrement. En 1925 le site de l'abbaye est enfin inscrit sur la liste des Monuments Historiques.



Sceau de l'abbaye


Depuis 1998 des fouilles sont effectuées sous le patronage du Ministère de la Culture.


LES ABBAYES FILLES:

A compter du XII° siècle de nombreuses abbayes filles sont crées comme EINBERG (D) en 1142 ou le MONT SAINT-GEORGES dans ce même pays. C'est un total de 44 abbayes filles qui verront le jour au sein du Saint Empire Romain Germanique dont MAULBRONN classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.


Abbaye d'ESCALADIEU dans les Hautes Pyrénées


Après les terres germaniques, MORIMOND va essaimer dans le reste de l'Europe comme NOTRE-DAME d'AIGUEBELLE (26) en 1137, ESCALADIEU (65), BERDOUES (62), BEAUPRE (54), CLAIREFONTAINE (25), BONNEFOND (32), LE THORONET (83) etc...

Puis vinrent des établissements situés dans toute l'Europe comme

JEDRZEJOW (P), DORE (GB), HEILIGENKREUZ (A), RZECZPOSPOLITA (Bièlorussie), SAN PEDRO DE GUMIEL (SP) etc...

Et même en dehors de l'Europe

BALAMAND (Liban)...


ETAT ACTUEL

Il reste bien peu de chose: un fragment de l'aile Nord de l'abbatiale, la porte d'entrée en mauvais état, la bibliothèque, des canaux et la chapelle Sainte Ursule datant du XV° siècle. L'étang surplombant l'abbaye est lui exploité comme pôle d'activité touristique.

ACCÈS

MORIMOND est une propriété privée dont la visite est tolérée. 



VUES DU SITE




Plan de l'abbaye




L'abbatiale au XIX° siècle (collection particulière)




Entrée de l'abbaye au début du XX° siècle (collection particulière)




L'entrée en 2015




Chapelle Sainte-Ursule




Porte de la chapelle Sainte-Ursule




Coté Sud du pavillon d'entrée




Coté Est du pavillon d'entrée et chapelle Sainte-Ursule




Bâtiment de l'enceinte Sud




Vue générale de l'emplacement de l'abbaye




Les fouilles archéologiques




Muraille Nord






Vestiges de l'église abbatiale






La bibliothèque



L'ancienne brasserie




Vue générale Est-Ouest




Vestiges de l'hostellerie de l'abbaye




Le portail Nord




Le bassin en U

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire