jeudi 1 octobre 2015

ABBAYE DE POUSSAY

L'ABBAYE DE POUSSAY (88):

A L'ORIGINE DE LA DEUXIÈME PLUS GRAND FOIRE DE FRANCE

SITUATION

Située sur la commune éponyme, l'abbaye de POUSSEY couronnait le mamelon dominant à environ 300 mètres la vallée du Madon et le village.

HISTOIRE

La création de l'abbaye est due à BERTHOLD évêque de TOUL de 996 à 1019. C'est l'évêque BRUNON D'EGUISHEIM ( futur pape SAINT-LEON) qui consacre l'abbaye le 15 mai 1026. A cette occasion les reliques de SAINTE MENNE, ermite qui vécu au IV° siècle sont transférées à l'abbaye. Il s'agit d'un monastère tenu par les religieuses bénédictines. Un village dépendant du chapitre apparaît autour de l'abbaye au XI° siècle. L'effectif du lieu comportait alors une abbesse, une doyenne, quinze chanoinesses et quatre chanoinesses-chapelains, toutes issues de la noblesse lorraine. 


L'abbaye de POUSSAY


A l'instar des chanoinesses de REMIREMONT, celles de POUSSAY vivaient très librement et pouvaient ne pas prononcer de vœux comme Marie-Elisabeth de LUDRE (1647-1726), un temps maîtresse du roi de France LOUIS XIV.

L'abbaye possédait un évangéliaire enluminé à REICHENAU  (D) vers 990. Aujourd'hui conservé par la bibliothèque nationale il et classé par l'UNESCO au titre de la mémoire du monde.


L'évangéliaire de POUSSAY

L'abbesse, investie par le pape, avait pouvoir de haute, moyenne et basse justice. Ce droit est confirmé par le duc de Lorraine FERRY II en 1208, hors le cas des criminels. Au XIV° siècle le roi de France PHILIPPE VI dit DE VALOIS prend l'abbaye sous sa protection (1331). Ce fait déplaît au duc RAOUL, ce qui conduira le roi de France à renoncer à ses prétentions.


En juillet 1598 SAINT-PIERRE-FOURIER ouvre au sein de l'abbaye la première école de filles ouverte aux pauvres comme aux riches. Il est soutenu par les chanoinesses Catherine DE FRESNEL et Judith d'APREMONT, mais surtout par la future bienheureuse Alix LECLERC. La même années est créée à POUSSAY une foire agricole toujours vivante de nos jours et qui est devenue la deuxième de France par son importance.

Les bâtiments abbatiaux furent anéantis en 1793 lors de la Révolution.



ALIX LECLERC



Elle est née à REMIREMONT le 2 février 1576. Elle a 19 ans quand elle rencontre à MATTAINCOURT (voir ce nom) le futur SAINT-PIERRE-FOURIER. La vocation lui vient et la nuit de noël 1597 avec quatre autres jeunes femmes elle se consacre à la vierge en l'église de MATTAINCOURT, donnant naissance au "Rassemblement de notre Dame Chanoinesses". Ces femmes vont se consacrer aux pauvres, mais durant la nuit du 19 au 20 janvier 1598, Pierre FOURIER reçoit l'inspiration. Ces femmes seront des maîtresses d'école. Pierre FOURIER développe son idée devant les chanoinesses de POUSSAY qui décident alors d'accueillir Alix et ses institutrices, au sein de l'abbaye pour y fonder la première école pour filles. Les vocations de maîtresses d'école vont se multiplier et d'autres écoles virent le jour. Alix meurt à l'âge de 46 ans à NANCY le 9 janvier 1632.

ETAT ACTUEL

Il reste bien peu de vestiges de l'abbaye de POUSSAY. Un puits médiéval témoigne et quelques bâtiments construits avec les pierres du monastère subsistent.

ACCÈS

Allez au centre de POUSSAY, vous serez sur le site de l'abbaye.


VUES DU SITE



Vue aérienne du site de l'abbaye (collection particulière)




le chœur de l'église




La place centrale




Le puits




Détail du puits




Vers la mairie




Place du puits




Partie du champ de foire ( image trouvée sur le net)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire