vendredi 16 octobre 2015

CHÂTEAU DE THIONVILLE

LE CHÂTEAU DE THIONVILLE (57):


DOMAINE LUXEMBOURGEOIS



SITUATION



Le château de THIONVILLE se trouve sur la commune du même nom, au centre de la viulle sur une rive de la Moselle.


HISTOIRE


On a longtemps cru que le château avait été édifié à l'époque carolingienne, mais aujourd'hui on a la certitude que le donjon du château appelé TOUR AUX PUCES n'a été édifié qu'au XI° siècle. Du palais impérial d'origine, il ne reste rien. On connaît les dimensions du château fort 140 mètres sur 80. L'enceinte était flanquée de plusieurs tour rondes qui toutes ont disparu.


Depuis le X° siècle DIEDENHOFFEN ( nom allemand de THIONVILLE) est partie intégrante du comté de LUXEMBOURG. La ville est détruite par les troupes de l'évêque de METZ ADALBERON 1er.  A compter de 1292, le château est le siège d'une prévôté. L'un des prévôts, Jean de RAVILLE (1418 - 1461) a laissé ses armoiries sur une cheminée du donjon. Un autre prévôt fut Wirich de CREHANGE (1548 - 1587).


Les comtes de LUXEMBOURG


HENRI VII de LUXEMBOURG sera élu empereur en 1308. Son fils Jean 1er devient roi de Bohême en 1310. En 1354 Charles IV de LUXEMBOURG élu empereur élève son comté au rang de duché. En 1443 Elisabeth de LUXEMBOURG vend ses terres au duc de BOURGOGNE. Par mariage, le domaine échoit à la maison d'Autriche. En 1552 l'empereur CHARLES QUINT passera l"automne au château de THIONVILLE. François de GUISE assiège la place en 1558. Nouveau siège en 1639. 1643, le Grand Condé assiège et s'empare de la ville. En 1659 par le Traité des Pyrénées THIONVILLE devient française. Elle est incorporée à la province des TROIS EVECHES.

A compter de 1659 les fortifications de la ville sont renforcées par les Français. le vieux château médiéval perd tour rôle militaire. Un palais renaissance avait vu le jour à proximité du vieux donjon.

En 1792 THIONVILLE est assiégée à plusieurs reprises par les Autrichiens. La cité sera défendue par la général Léopold HUGO, le père de l'écrivain.

ETAT ACTUEL

Du château médiéval, il ne subsiste qu'un donjon transformé en musée. C'est une tour polygonale à  quatorze cotés percée d'ouvertures datant des XI°, XII° et XX° siècles. A l'arrière de cette tour, on trouve le château renaissance et la porte fortifiée.

ACCÈS

En suivant la berge de la Moselle, on rencontre la tour. Le plus délicat sera de trouver un stationnement.

VUES DU SITE



Vue générale




Le donjon côté Nord




Coté Est




Coté Ouest




Donjon et bâtiments renaissance




Détail




La porte fortifiée coté château




Le porche




La porte coté ville




Détail

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire