lundi 5 octobre 2015

CHÂTEAUX D'ISCHES: CHAUVIREY, CHOISEUL et HARCOURT

LES CHÂTEAUX D'ISCHES (88):

TROIS CHÂTEAUX, TROIS FAMILLES

SITUATION

Les châteaux d'ISCHES se trouvent sur la commune du même nom respectivement à 380 et 370 mètres d'altitude. Le premier à disparu. Le deuxième constitue le centre du village et le troisième se trouve en contrebas de la colline sur laquelle le village est construit.



LE CHÂTEAU D'ISCHES CHAUVIREY

SITUATION

Le château de CHAUVIREY occupait le centre du village. Les rues actuelles entourant l'église, ancienne chapelle castrale donnent le plan de la forteresses qui possédait des dimensions importantes.

HISTOIRE

L’étymologie du nom d'ISCHES est celtique. Ce nom constitue avec celui de la commune vosgienne d'ESCLES et la commune alsacienne de WISCHES 67), les seuls nom de localité françaises a posséder la racine celtique "ISC" ou "ESC" qui signifie "EAU". A l'époque gallo-romaine le village est édifié en bordure d'une route romaine en partie réutilisée de nos jours.

Un premier château construit en bois et sans doute réaménagé au cours des siècles est tenu au XII° siècle par la famille de CHAUVIREY. Il aurait disparu absorbé par l'édification du deuxième château.


LE CHÂTEAU D'ISCHES CHOISEUL

SITUATION

Ce château reprend l'emplacement du château précédent.

HISTOIRE

Le château d'ISCHES CHOISEUL est édifié vers le XIII° siècle en lieu et place du château de CHAUVIREY. Il est tenu par la famille de CHOISEUL-AIGREMONT dont les membres ont le titre de marquis d'ISCHES, vassaux des ducs de Lorraine. ISCHES connaîtra de nombreux conflits entre son suzerain et ses voisins Bourguignons et Champenois. En 1556 le village fut incendié et une grande partie de sa population massacrée. Antoine de CHOISEUL appelé Monsieur d'ISCHES sera gouverneur de la place forte de LA MOTHE (voir ce nom) sous le règne de CHARLES IV. Il affrontera les Français et sera tué par eux le 21 juin 1634. La lorraine est envahit. Charles IV fait démanteler le château afin que les français ne l'utilise pas. En 1645 après la chute de LA MOTHE, le cardinal de MAZARIN fait occuper ISCHES. La cohabitation semble s'être bien passée. 
La famille de CHOISEUL allait connaître un bel avenir au sein de la France...

Le château lui ne sera pas reconstruit mais diverses parties seront converties en maisons habitation.

ETAT ACTUEL

Il subsiste la chapelle romane fortifiée devenue l'église paroissiale (XII° siècle) récemment restaurée, elle expose des fresques du XIV° siècle représentant le jugement dernier, ainsi qu'une tour d'escalier à archère. L'édifice est classé Monument Historique. Plusieurs maisons conservent des tours médiévales. L'une à côté de l'église est constituée par le donjon et la barbacane du châtelet d'entrée en constitue une autre.

Au bord de la rivière face au lavoir, sous le troisième château subsiste l'hôtel de l'intendant, lui aussi maison d'habitation.

ACCÈS

Si les maisons d'habitation ne sont visibles que de l'extérieur, l'église elle est ouverte aux visiteurs. Des panneaux informatifs renseignent le visiteur.


VUES DU SITE



Vue générale




La chapelle castrale




Entrée de l'église




La porte




La nef




Les fresques




Cette rue menait à la basse-cour du château




Le châtelet d'entrée




Autre vue du châtelet




Le donjon


L'HÔTEL DU GOUVERNEUR



Vue arrière de l'édifice




CHÂTEAU D'ISCHES HARCOURT

SITUATION

Le château d'ISCHES HARCOURT se situe dans la rue du château, en arrière de l'hôtel du gouverneur.


HISTOIRE

Il est l'oeuvre de la famille de CHOISEUL-AIGREMONT. Edifié au XVI° siècle, il ne s'agit nullement d'un site féodal, même s'il présente une enceinte avec tours de flanquement et une porterie fortifiée qui eut un pont-levis et qui lui donne un aspect de maison forte.
Miraculeusement épargné lors de la guerre de trente-Ans, le château échoit par mariage à la famille HANEFFE en 1720, puis à la famille d'HARCOURT. 
En 1779 Charles Hector d'HARCOURT-OLONDE vend le château à Jean-François le DUCHAT DE RUDANGE. Ce dernier émigre à la Révolution. Vendu comme bien national, HARCOURT devient une ferme durant 150 ans. Durant cette période, l'enceinte fortifiée est démantelée et ses pierres vendues pour l'édification de l'établissement thermal de BOURBONNE LES BAINS, lui même aujourd'hui remplacé.

Arrivé plus ou moins intact jusqu'à notre époque, le château est une propriété privée qui ne se visite pas, mais qui est tout à fait visible de l'extérieur.

Le château d'HARCOURT n'est ni inscrit, ni classé au titre des Monuments historiques.


VUES DU SITE



L'entrée du château




Vestiges du pont levis




Le château




Les voûtes du portail




coté Est du château




L'aile arrière



Bâtiment de la porte. Vue intérieure

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire