mercredi 28 octobre 2015

CHÂTEAU DE WANGEN

LE CHÂTEAU DE WANGEN (67):

CONSTRUCTION POLYGONALE

SITUATION

Ce château se trouvait au centre du village fortifié de WANGEN à environ 260 mètres d'altitude.


HISTOIRE

Les terres de WANGEN dépendent de l'abbaye de SAINT-ETIENNE de STRASBOURG en 742. Cette situation perdurera durant 10 siècles.

Wilhelm de WANGEN apparaît au XII° siècle. Il est tué en 1124 au siège de TYRUS au cours des croisades. Hetzel de WANGEN est un ministériel de l'abbaye de MARMOUTIER. L'existence du château est attestée au XIII° siècle. Il présente une architecture unique en Alsace et qui s'inspire du CASTEL DEL MONTE en SICILE. Le village construit autour du château est lui aussi fortifié au cours du XIII° siècle. En 1359 la forteresse est assiégée. En 1375 nouveau siège du fait des Anglais qui ne réussiront pas à se rendre maîtres de la place. En 1420 la cité et le château sont incendiés durant la guerre dite de DACHSTEIN. Une incursion des Armagnacs en Alsace met à mal de château le 30 septembre 1444. Le 4 octobre se sont les Strasbourgeois qui assiègent les lieux. Le village est brûlé, mais le château résiste. En 1514 les bourgeois de WANGEN s'en prennent à la forteresse. Les châtelains se sont réfugiés dans le donjon. En 1554 Jean de WANGEN se place sous protection de l'électeur Palatin Philippe.

L'armée lorraine investit le village en 1592. Les troupes de CHARLES III fuient devant l'arrivée des Strasbourgeois. seize traînards ivres seront égorgés. Le château n'aura pas à pâtir de la guerre des Rustauds en 1525. En 1564 la famille de WANGEN vend son château à l'abbesse de SAINT-ETIENNE.

La guerre de trente-Ans va lourdement affecter WANGEN avec une épidémie de peste en 1626, les incursions Croates ( 1627), Suédoises (1628) et Françaises en 1643 par l'armée de TURENNE. Puis vinrent les Autrichiens ( 1675) et les Pandours ( 1744).

Tout cela avait laissé un château en fort mauvais état. En 1750 il est rasé pour édifier un vaste bâtiment nommé " FREIHOF" qui sera une des résidences de l'abbesse de SAINT-ETIENNE; C'est aujourd'hui un foyer de réinsertion.

Un second château qui n'a aucun rapport avec le château-fort sera élevé au lieu dit WANGENMUHL au XIX° siècle. Il était la propriété du baron DE GARAT qui avait épousé la fille de l'espion SCHULMEISTER au service NAPOLEON Ier.

Le site du château et les vestiges fortifiés du village sont classés monument Historique depuis 1993.

ETAT ACTUEL

Il ne reste quasiment rien du château féodal, si ce n'est son emplacement délimité par l'actuelle rue du Château.

Les fortifications du village sont quant-à-elles imposantes, notamment avec ses portes fortifiées. De l'époque médiévale subsiste un pilori.

ACCÈS

Laisser le véhicule en dehors des remparts du village car la circulation y est difficile et visiter le site à pieds.



VUES DU SITE 



Emplacement du château (en bleu)




Plan du château




Le château autrefois




Vestiges rue du château




LES REMPARTS DU VILLAGE





Les remparts




La porte Sud




Même lieu coté village




La porte Nord




Porte Est coté village




Accès au chemin de ronde




Le porche




Coté extérieur, à gauche, le pilori




Détail du pilori

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire